Le renouveau du marché de la décoration intérieure

 |   |  407  mots
(Crédits : Fotolia)
Vivre dans un cadre design et fréquemment réactualisé est une préoccupation très française. Tous les ans, on consacre plus de 10 milliards d'euros à cet effet dans l'Hexagone. L'ameublement et la déco boostent donc la croissance économique depuis plusieurs années.

Un nouveau style de consommation

Relooker son intérieur pour le rendre aussi esthétique que confortable est très facile à l'ère du commerce en ligne. Nombre d'enseignes telle Menzzo proposent des meubles modernes et chic, adaptés à la demande actuelle. Cet engouement pour l'aménagement intérieur se trouve encouragé par le dynamisme du marché immobilier depuis deux ans. On compte plus de 376 000 logements récemment bâtis et environ 840 000 transactions immobilières : autant d'occasions de renouveler le décor de sa nouvelle habitation pour les propriétaires et les locataires. Pour satisfaire cette clientèle soucieuse de personnaliser son habitat, les points de vente se sont mis au goût du jour. Finie la vente à l'ancienne, place à la "fast déco" ! Les gammes et collections destinées à embellir son chez-soi changent en permanence.

L'expérience client en version numérique

Les opportunités rendues possibles par la révolution numérique ont contraint les marques de décoration intérieure à s'adapter. Pour l'instant, les grands noms du secteur utilisent le potentiel d'Internet pour se connecter davantage avec leur clientèle. Combiné à une offre de références toujours plus abondante, ce lien fait office de stratégie gagnante du point de vue du webmarketing. Ce modèle est cependant en voie d'être bientôt dépassé car les avancées technologiques favorisent déjà de toutes nouvelles techniques de vente. La réalité augmentée et l'impression 3D, entre autres, ouvrent de nouveaux horizons très prometteurs. Dès le stade de la conception des produits et tout au cours du cycle de vente, chaque étape du processus connaîtra de nouveaux bouleversements.

Une concurrence plus diversifiée

Même si la décoration ne constitue pas leur activité principale, de nombreux sites commerciaux tentent de se maintenir sans faiblir sur ce marché ultra-concurrentiel. La vente à distance non spécialisée adopte à cet égard une stratégie commerciale très offensive en créant une e-boutique consacrée à l'aménagement intérieur. C'est le cas d'Amazon, géant du commerce en ligne qui défie les "généralistes" du secteur comme Ikea. Ce tableau n'est évidemment pas figé car de nouveaux concepts font leur apparition. Parmi ces derniers, ceux qui maîtrisent le mieux la collecte de data et l'intelligence artificielle se voient promis à un bel avenir : un futur mode de relation client encore inconnu pourrait les rendre maîtres du marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :