Le réseau social MYM lance un comité d’éthique indépendant pour créer la première charte de bonnes pratiques visant à encadrer la nouvelle industrie de la « passion economy »

Dans le contexte numérique et social actuel où certains phénomènes (cyberpornographie, cyberharcèlement…) sont apparus avec l’émergence des plateformes numériques, la sécurité et la responsabilité des réseaux sociaux en matière de diffusion de contenus sont devenues des problématiques à la fois sociétales et politiques.

3 mn

(Crédits : DR)

A la lumière de cela, MYM, le premier réseau social français qui rapproche les créateurs et personnalités de leurs fans, et qui s'inscrit dans la « passion economy », souhaite avoir une démarche exemplaire en la matière et se doter d'un comité d'éthique indépendant. MYM fait ainsi figure de précurseur dans le monde des réseaux sociaux et cela témoigne de son engagement envers la mise en place d'une industrie des plateformes numériques responsable et éthique.

Le comité d'éthique qui prendra ses fonctions au 1er septembre 2021, est constitué de six membres choisis par les dirigeants pour leurs qualités, leurs compétences techniques et leurs expertises reconnues dans des thématiques se rapportant directement aux enjeux et problématiques auxquels doit faire face un réseau social moderne : cybersécurité, droits des femmes, droit digital, numérique...

Les membres sont indépendants financièrement ce qui est gage de fiabilité et d'impartialité dans la réalisation de leurs futures missions. Par ailleurs, ils ne perçoivent aucune rémunération ce qui témoigne de leur engagement et dévouement pour une plateforme responsable.

La composition du comité est fondée sur la diversité et la parité :

-          Géraldine SALORD, Avocate spécialiste du droit de l'informatique et de la protection des données.

-          Danielle BOUSQUET, Ancienne députée, Présidente de la fédération des centres d'information des droits des femmes et des familles (CIDFF) elle est un acteur central et reconnu des droits des femmes.

-          Odile CHAGNY, Economiste à IRES elle est experte des plateformes numériques et des changements engendrés par ces dernières.

-          Thierry BERTHIER, Co-directeur du groupe « Sécurité - Intelligence artificielle » au Hub France IA, il est expert de la cybersécurité.

-          Daniel DOPPLER, Président de QuickText, il est reconnu pour son expérience dans l'entreprenariat et le digital.

-          Claude CREVELLE, Directeur général Europe du réseau Triller, il est reconnu pour sa technicité en matière de réseaux sociaux et de numérique.

La Charte

Une charte d'éthique est en cours de rédaction par les six experts du numérique, elle sera produite de manière indépendante et collégiale et elle représente par conséquent le socle du nouvel axe d'orientation stratégique de MYM et sa nouvelle raison d'être.

Elle oriente les futures actions des dirigeants et détermine les valeurs de MYM et ses engagements envers l'ensemble de sa communauté.

La charte fixe les principales missions du comité d'éthique :

-          Veiller au respect et à l'application de la charte.

-          Produire et rendre des avis et des recommandations aux dirigeants de MYM sur des questions d'éthique de l'entreprise.

Faire des propositions de financement pour des actions spécifiques de MYM en matière de soutien à des associations.

3 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.