Les cours particuliers en France

 |   |  538  mots
(Crédits : DR)
Les cours particuliers ne sont pas une invention récente. Cependant, s'ils existent depuis des siècles, leur démocratisation et leur généralisation sont plus récentes, à l'image de la généralisation de la scolarisation. Un véritable marché du soutien scolaire s'est créé, et celui-ci ne cesse de croître dans le globe tout entier. Les économies dites « avancées » en profitent à plein, et la France n'est pas en reste en la matière, loin s'en faut. Chaque année est l'occasion de nouveaux records !

Les cours particuliers : un secteur en pleine transformation

On aurait tort d'attribuer l'essor des cours particuliers en France aux seules déficiences du système éducatif français, si souvent décrié. Certes, dans différents cas il s'agit de rattraper des lacunes, mais il faut également prendre en compte l'ambition des parents pour leurs enfants, notamment à l'approche du baccalauréat et de l'enseignement supérieur, sans oublier le simple désir d'apprendre de nouvelles choses. En effet, les cours particuliers ne se limitent pas qu'aux langues, mathématiques ou français, matières si importantes au cours d'une scolarité : chant, musique, boxe, dessin... Toute discipline qui a son professeur a sa place dans le vaste univers des cours particuliers. De même, les enfants et les jeunes gens ne sont pas les seuls concernés, la demande explosant chez les professionnels en activité et les générations les plus âgées.

Outre cette dernière transformation de la demande, nous pouvons constater des changements parmi les acteurs du secteur. Les enseignes « traditionnelles » du cours particulier en France, qu'il n'est même plus besoin de nommer tant elles sont connues, existent encore pour la plupart. En parallèle, la croissance du marché des cours particuliers dans l'Hexagone a permis l'émergence de start-up ayant réussi, à l'instar de Superprof. Avec l'uberisation de la société, l'urbanisation des populations, l'omni-connexion ou encore la tendance contemporaine donnant sa préférence à la pluriactivité, cette plateforme fait office d'annuaire certifié mettant en rapport des (futurs) élèves avec des professeurs indépendants, le tout à travers un système transparent en ce qui concerne les avis, les descriptions, les tarifications, etc. Une recette qui fonctionne dans de nombreux pays maintenant.

État des lieux des cours particuliers en France

Comme nous l'avons vu, les cours particuliers peuvent intéresser aussi bien des élèves des classes primaires que des collégiens, des lycéens, des étudiants, des professionnels ou des retraités. De l'autre côté du « pupitre », nous trouverons différents types d'enseignants : des professeurs certifiés ou agrégés, des spécialistes des cours particuliers, des lycéens, des étudiants, des jeunes (ou moins jeunes) professionnels, des passionnés de telle ou telle discipline.

D'une manière générale, les cours particuliers prennent souvent l'allure de tutorat ou de rattrapage (soutien scolaire) lorsqu'ils s'appliquent à un contexte scolaire. Mais ils peuvent aussi servir à « aller plus loin » (comme pour se préparer à glaner une mention au bac ou à entrer en classe préparatoire) ou tout simplement à apprendre de nouvelles choses (une langue par exemple).

Chaque année, plus d'un million d'élèves français de tous les âges ont recours à des cours particuliers, lesquels dépasseraient les quarante millions d'heures (chiffre de 2013) dans l'Hexagone, où un lycéen sur trois et un collégien sur cinq ont déjà expérimenté le concept. Avec plus de deux milliards d'euros l'an (2,2 en 2012), la France devance sur ce marché l'Allemagne, la Grèce, l'Espagne, l'Italie et la Roumanie qui complète le groupe de tête en Europe. La croissance annuelle de ce marché est estimée entre 1 et 2 % : en bref, les cours particuliers ont encore de beaux jours devant eux !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2019 à 11:09 :
Normal, on appauvri l'enseignement public. Par dessus tout cela, on réalise la mixité à marche forçée. Donc les cours particuliers et l'enseignement privé a un bel avenir devant soit!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :