Literie et qualité du sommeil : Les 3 principaux éléments à savoir

La literie, déterminant important de la qualité du sommeil, n’est souvent pas prise au sérieux comme elle devrait. Pourtant, lorsqu’elle est mal choisie, elle réduit considérablement le niveau de qualité du sommeil et peut aggraver, voire entraîner des troubles vertébraux ou articulaires. Il est donc impératif d’effectuer des sélections minutieuses lors du choix de votre literie.

10 mn

(Crédits : DR)

Bien choisir les éléments de la literie pour bien dormir

La literie est un ensemble d'éléments (sommier, matelas, linge de lit, etc.). Toutefois, on a généralement tendance à se concentrer uniquement sur la qualité de certains éléments, notamment ceux qui semblent les plus importants (matelas par exemple). Il s'agit-là d'une très mauvaise habitude.

En effet, un seul élément mal choisi peut compromettre la performance de tous les autres. Si vous optez par exemple pour une housse de couette 220×220 à la place d'une 240x220, vous ne pourrez clairement pas l'enfiler à votre couette. Pourtant, ce n'est qu'une question de taille.

La literie se constitue de deux catégories de constituants : les équipements de base et le linge de lit. Contrairement à ce que l'on peut penser, aucune des deux n'est plus importante que l'autre. Elles sont complémentaires et doivent donc être choisies avec la même attention.

Le sommier

Le sommier est le premier équipement d'une literie. Toutefois, il n'est pas toujours nécessaire, car certains matelas n'en ont pas besoin. Cet élément contribue au tiers de la robustesse du lit et apporte du soutien au matelas.

Il optimise également l'aération du matelas et sa durée de vie. Pour en choisir un, il faut se baser sur les critères suivants.

  • Le type de matelas associé: il existe un lien étroit entre ces deux éléments. Ainsi, il est important qu'ils soient compatibles pour un résultat optimal.
  • Le type de sommier: il existe des sommiers à lattes, à ressorts, demi-corbeille, coffres et de relaxation. Chacun d'eux a ses atouts et il convient donc de les connaître pour adapter votre choix à votre situation.
  • La taille du sommier: elle dépend du nombre de places que vous souhaitez avoir, de l'espace dont vous disposez, mais aussi de vos habitudes. Par exemple, si vous avez tendance à beaucoup bouger dans votre sommeil, vous risquez de tomber si vous optez pour un sommier trop petit.

N'oubliez pas les pieds du sommier. Ils contribuent à la stabilité de la literie. De plus, ils permettent d'améliorer son aération, de la protéger de la température du sol, de l'humidité, de la poussière ainsi que des bactéries.

Le matelas

Il s'agit indéniablement de l'équipement de base le plus incontournable. Dormir dans un matelas de bonne qualité, c'est réduire les microréveils et l'activité musculaire durant le sommeil. Cela permet aussi de diminuer le niveau de stress et d'apporter au corps, l'appui dont il a besoin.

Selon vos préférences de couchage (ou les conseils de votre médecin si vous souffrez de certains troubles), vous pouvez choisir entre le matelas :

  • en latex ;
  • en mousse ;
  • à mémoire de forme ;
  • ou à ressorts ensachés.

Il est important de savoir que tous les types matelas ne correspondent pas à tout le monde. Certains seront plus à l'aise sur un matelas souple ou semi-souple tandis qu'un modèle ferme conviendra mieux aux autres. N'hésitez donc pas à tester votre matelas avant de l'acheter.

N'oubliez surtout pas de tenir compte de votre sommier au moment de choisir votre matelas. Les dimensions de ce dernier seront calquées sur celles du sommier. De plus, le type de celui-ci aura aussi son rôle à jouer. Par exemple, les sommiers à ressorts ne correspondent qu'aux matelas à ressorts.

En outre, le surmatelas est un équipement accompagnant le matelas et se posant sur ce dernier. Il est utilisé pour augmenter le confort du lit (souplesse ou fermeté selon le modèle), protéger le matelas et donc allonger sa durée de vie.

Les autres équipements de base de la literie

En dehors du sommier, du matelas et du surmatelas, trois autres composants appartiennent à la catégorie des équipements de base : la couette, l'oreiller et le traversin. La première doit être choisie en fonction de la taille du matelas, en prévoyant une retombée de chaque côté du lit. Selon que vous soyez frileux ou non, vous avez le choix entre les couettes tempérée, chaude ou légère.

L'oreiller apporte du soutien à votre nuque et à vos vertèbres cervicales. Selon vos goûts et votre position de sommeil, vous pouvez choisir entre les oreillers bio, en plumes et duvet, à mémoire de forme, en polyester, en latex naturel, etc.

Quant au traversin, il permet de surélever l'oreiller si nécessaire et parfois de remplacer une présence humaine. Certaines personnes en ont aussi besoin pour surélever des jambes lourdes, soulager le poids du ventre en position latérale ou s'installer en position assise ou demi-assise dans le lit.

Le traversin peut être souple ou ferme en fonction des raisons motivant son utilisation. Vous en trouverez des formes, des tailles et des matières de fabrication (naturelles ou synthétiques) différentes selon vos besoins.

Les éléments du linge de lit

Quatre composantes constituent le linge de lit.

  • Les draps: ils sont au nombre de deux, permettent d'habiller le matelas et servent aussi à améliorer le confort. Le drap-housse allonge la durée de vie du drap en le protégeant de la sueur et des autres éléments libérés par le corps, des produits cosmétiques, etc. Le drap plat contribue à l'aération et joue un rôle esthétique.
  • La housse de couette: elle protège la couette de la transpiration et des autres éléments libérés par le corps, des cosmétiques que vous utilisez, etc. Sa taille doit être choisie en fonction de la taille du lit. Son matériau de fabrication doit être sélectionné selon que vous êtes frileux ou du genre à avoir chaud durant votre sommeil.
  • Le couvre-lit: il est surtout essentiel en période hivernale pour protéger les composants de la literie. Vous pouvez également vous en servir pour ajouter une touche d'élégance à votre décoration.
  • La protection literie: elle permet de protéger efficacement le sommier, le matelas, les oreillers et les traversins. Pour cela, vous avez le choix entre le cache sommier, le protège-matelas imperméable, le protège matelas 100 % coton, la sous taie en coton, la sous taie en molleton, etc.

Quels que soient la taille, le modèle et la marque que vous choisissez pour chacun des éléments de votre literie, la qualité est le critère qui ne change pas. Il ne sert à rien d'avoir la bonne taille, une marque populaire et un bon matériau si le produit n'est pas de bonne qualité. Ne lésinez donc pas sur les moyens et optez toujours pour la meilleure qualité qui est à votre portée.

L'entretien de la literie joue un rôle important dans la qualité du sommeil

Une fois que vous avez monté une literie qualitative, il est important de l'entretenir pour qu'elle garde sa valeur. L'entretien n'a rien de complexe. Il suffit d'avoir quelques habitudes banales au quotidien.

L'aération de la chambre

Que ce soit dans une chambre ou dans une autre pièce, le lit a besoin d'être aéré régulièrement pour lutter contre les acariens. Pour cela, ouvrir les fenêtres pour laisser l'air circuler et secouer un peu le linge sont largement suffisants. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi faire appel à des professionnels qui le feront avec des matériaux spécialisés.

L'entretien du sommier

Si vous avez un sommier tapissier à lattes recouvertes ou non, aspirez-le régulièrement pour éliminer la poussière et les acariens. L'aspirateur doit aussi passer sous le lit pour les mêmes raisons (poussière et acariens).

Par ailleurs, selon le matériau qui a été utilisé pour fabriquer votre sommier, certaines mesures d'entretien spécifiques peuvent être indispensables. Par exemple, certaines gammes de bois doivent être traitées à une certaine fréquence pour éviter une détérioration précoce.

Le changement régulier du linge de lit

Draps, housse de couette, couvre-lit et protection literie doivent idéalement être lavés et remplacés toutes les semaines. Mais les draps et la housse de couette sont les éléments les plus importants. Cela vous permet de lutter contre la saleté et les acariens. Cette habitude implique que vous ayez au moins deux exemplaires de chaque élément.

L'entretien du matelas

Retourner le matelas permet d'uniformiser son usure. Ainsi, vous ne risquez pas de vous retrouver avec une literie déséquilibrée et nécessitant un remplacement précoce. S'il s'agit d'un nouveau matelas, il est conseillé de le retourner chaque mois durant 3 mois.

Passé cette période, il faudra permuter la tête et le pied tous les 2 mois et inverser les faces tous les 3 à 6 mois. Cela est valable pour un matelas ayant des faces été/hiver. Il est aussi recommandé de sécher de temps en temps le matelas au soleil (durant 4-5 heures) et d'y passer l'aspirateur (faces et côtés).

Le nettoyage de la couette

Même si elle est volumineuse, il est indispensable de laver la couette à chaque changement de saison. C'est d'ailleurs pour cela qu'il faut bien s'informer sur les contraintes liées à son entretien avant de l'acheter.

Les couettes en plume ou en duvet nécessitent généralement un passage au pressing. Sinon, vous pouvez les laver vous-même à la main. Quant aux modèles de plus de 200×200 cm, il faut une machine d'au moins 7 kg pour s'en occuper. Si votre appareil n'est pas compatible, il est préférable de confier votre équipement au pressing.

Le nettoyage des oreillers

Changer les taies d'oreiller ne suffit pas. Il est évident qu'elles sont là pour protéger les oreillers, mais elles ne peuvent le faire à 100 %. C'est pour cela qu'il faut laver les oreillers tous les deux à trois mois.

Ceux qui sont fabriqués en plume ou en duvet doivent être envoyés au pressing ou lavés par vous-même à la main. Quant aux autres modèles, leur étiquette précise souvent la température à laquelle il faut les passer à la machine. Elle est généralement située entre 40 et 60 °C.

Afin d'éviter d'abîmer votre oreiller, il est conseillé d'éviter de le laver de manière isolée. Pour cela, vous pouvez par exemple le glisser dans une machine de draps et le tour est joué. N'oubliez surtout pas de nettoyer votre traversin suivant les mêmes recommandations. Par contre, une fréquence de lavage de 2 fois par an sera suffisante.

Une literie de qualité n'est pas éternelle

Une literie de qualité qui est bien entretenue dure forcément. Toutefois, il est recommandé de la remplacer tous les 8 à 10 ans. Pourtant, les Français gardent en moyenne la même literie durant 14 ans. Cela peut sembler insignifiant, mais un an, c'est avant tout 12 mois et plus de 360 jours.

Chaque nuit, l'être humain perd en moyenne 0,5 litre d'eau sous diverses formes (transpiration, sébum, bave, etc.). Tout cela se déverse en partie dans la literie, le reste étant accueilli par les vêtements pour ceux qui en portent.

On se rend donc aisément compte qu'au bout de 8 à 10 ans, entretenir convenablement chaque élément de la literie n'aura presque plus d'effet. Aussi, les suspensions du lit deviennent moins robustes avec le temps et sont beaucoup plus sollicitées.

Il se peut que le changement de votre matelas soit nécessaire avant 10 ans. Pour le savoir, faites attention à l'aspect de votre matelas, à son confort, à la qualité de votre sommeil et au ressenti de votre corps.

Le matelas est-il affaissé ou a-t-il tendance à garder la forme de votre corps ? Dormez-vous moins bien ? Avez-vous l'impression de manquer de maintien ou avez-vous soudainement des douleurs articulaires ou vertébrales qui n'existaient pas ? Ces questions vous permettent de savoir si votre literie est déjà bonne changer.

Au moment de changer votre literie, assurez-vous bien de remplacer tous les éléments qui la constituent, sans exception. En ce qui concerne le linge, il peut être changé plus régulièrement, selon vos moyens et leur résistance.

Dans tous les cas, assurez-vous que le matelas soit changé en même temps que le sommier. Ce dernier optimise le confort et la durée de vie du premier en absorbant 1/3 du poids auquel est soumis le matelas. Il ne peut donc bien assurer ce rôle s'il est plus usé que le matelas.

10 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.