Six conseils pour réduire votre facture de chauffage

 |   |  1197  mots
(Crédits : DR)
D'après les statistiques produites par le site QuelleEnergie.fr, spécialiste de la rénovation énergétique, les Français ont dépensé en moyenne 1683 euros pour chauffer leur logement en 2017. Alors que le chauffage représente toujours la principale dépense énergétique domestique, la facture de chauffage payée par les ménages s'est alourdie de 4,5 % entre 2016 et 2017. Dès lors, il n'est pas surprenant que les ménages français cherchent à faire des économies d'énergie.

En effet, si l'électricité reste la principale source d'énergie utilisée pour se chauffer, elle demeure également la plus chère. Pourtant, des gestes simples peuvent être facilement adoptés pour réduire sa consommation d'énergie et faire des économies de chauffage. Dans cet article, découvrez nos conseils et astuces pour réaliser des économies en baissant votre consommation énergétique.

1. Vérifier l'isolation du logement

Les déperditions thermiques sont nombreuses lorsque le logement souffre d'une mauvaise isolation. Ces pertes de chaleur font augmenter sensiblement la facture d'électricité et de chauffage. Lorsqu'ils sont mal isolés, les combles, la toiture et les murs sont responsables à eux seuls d'une déperdition équivalente à 50 % selon les chiffres de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME). En effet, les déperditions thermiques et les courants d'airs refroidissent l'habitation et contribuent à alourdir les dépenses énergétiques d'environ 20 %, une prise de conscience qui a fait naître le pacte énergie solidarité. Il est donc conseillé de faire réaliser un audit énergétique par un professionnel afin de localiser les sources de déperdition de chaleur. Et pour économiser durablement, les travaux de rénovation énergétique sont indispensables et peuvent vous donner droit à des subventions et des aides, telles que le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), ou l'isolation de votre maison à partir de 1 Euro, sous conditions de ressources.

2. Calfeutrer les portes et fenêtres

Pour faire une économie d'énergie et pour éviter les courants d'air froid, des gestes simples peuvent être adoptés au quotidien. Avant la période hivernale, il est nécessaire de vérifier vos portes et fenêtres afin de repérer les éventuelles entrées d'air. L'utilisation d'un joint isolant adhésif permettra de rendre les fenêtres plus étanches tandis que l'installation de barres coupe-froid sur les portes donnant sur l'extérieur ou sur des pièces non chauffées empêchera l'infiltration d'air froid. Si vos fenêtres sont anciennes ou qu'elles laissent entrer beaucoup d'air, il est préférable de les remplacer pour du double vitrage. Par ailleurs, pour réduire votre consommation d'électricité et de chauffage, il est particulièrement utile d'installer des volets roulants motorisés pour fenêtre, plus efficaces que les volets classiques à battants. Fermer les volets la nuit ou les jours de grand froid vous permettra d'isoler l'intérieur et donc de faire des économies notables. Sur le même principe, les rideaux thermiques permettront de limiter la sensation de froid et d'accroître le confort de la pièce.

3. Optimiser l'efficacité des radiateurs

L'optimisation du système de chauffage passe également par les radiateurs. Certaines astuces sont à connaître pour éviter les déperditions de la chaleur produite par vos appareils. Tout d'abord, assurez-vous que vos meubles ne soient pas placés trop près de vos radiateurs car ils risqueraient d'absorber une grande partie de la chaleur. Vous auriez alors le sentiment que votre logement ne chauffe pas et vous pourriez avoir le réflexe d'augmenter la température, ce qui conduirait à alourdir votre facture. De même, ne couvrez pas vos appareils (avec du linge par exemple). Ensuite, pensez à isoler les murs derrière vos radiateurs en plaçant un film isolant ou des feuilles métalliques isolantes qui permettront de renvoyer la chaleur vers la pièce plutôt que de réchauffer le mur. Enfin, l'installation de robinets thermostatiques sur vos radiateurs vous permettra de réguler la température de chaque pièce en fonction l'utilisation que vous en faîtes.

4. Entretenir son système de chauffage

Lorsque les équipements de chauffage ne sont pas entretenus régulièrement, ils fonctionnent mal et peuvent tomber en panne, ce qui pèse sur la consommation énergétique et les dépenses. Pour assurer le bon fonctionnement de votre système de chauffage, il est nécessaire de faire entretenir vos équipements (chaudière, ballon d'eau chaude, radiateurs) par des professionnels. La chaudière doit être entretenue par un chauffagiste une fois par an. Il est d'ailleurs à noter que dans le cadre d'une location, cette opération est à la charge du locataire du logement et non à la charge du propriétaire. En outre, les radiateurs doivent être purgés avant chaque hiver afin d'optimiser leur efficacité. Cette opération permet d'évacuer l'air qui s'est accumulé à l'intérieur de l'appareil. En effet, un radiateur qui n'est pas purgé chauffe beaucoup moins bien puisque le circuit de chauffage de l'eau est rempli d'air. Le radiateur devient bruyant, émet des sifflements ou des bruits d'eau, et n'est chaud que sur la moitié de sa surface (par exemple, le radiateur est chaud en haut, mais pas en bas). Quant aux appareils de chauffage électrique, leur fonctionnement peut être amélioré en dépoussiérant régulièrement leurs grilles.

5. Penser au calorifugeage

Pour réduire sa consommation d'énergie et sa facture de chauffage, il est recommandé de procéder à l'isolation thermique des canalisations. Cette opération qui correspond à l'isolation des tuyaux transportant de l'eau chaude s'appelle le calorifugeage. En effet, bien qu'on y pense moins souvent, les déperditions énergétiques transitent aussi par les canalisations d'eau et de chauffage qui traversent les extérieurs ou les pièces non chauffées. Pouvant aller jusqu'à 20 %, cette perte de chaleur est compensée par une augmentation de la consommation d'énergie, ce qui alourdit la facture. Pour remédier à ce problème, vous pouvez calorifuger vos tuyauteries, c'est-à-dire les recouvrir d'un isolant. Le calorifuge qui est souvent réalisé pour un coût très faible permet de faire de vraies économies.

6. Baisser la température intérieure

Idéalement, une maison ou un appartement doit être chauffé à 19°C maximum. Si la salle de bain peut être chauffée un peu plus au moment de son utilisation, en revanche, la température des chambres doit se situer entre 16 et 18°C. En effet, il est désormais bien connu que lorsque la température de la pièce dépasse les 20°C, chaque degré supplémentaire augmente le montant de la facture de chauffage de 7 %. Mieux vaut mettre un pull supplémentaire ou utiliser une plus grosse couverture pour réduire ses dépenses. Par ailleurs, pour faire des économies, vous pouvez utiliser un thermostat d'ambiance et un programmateur qui vous permettront de baisser le chauffage quand vous vous absentez, en journée quand vous travaillez par exemple. Enfin, il est recommandé de ne chauffer que les pièces à vivre pour économiser sa consommation d'électricité.

En conclusion, adopter des gestes simples et de bonnes pratiques permet d'allier économies et écologie. L'entretien régulier de ses équipements, la rénovation et l'isolation de son logement ou la réduction de la température intérieure permettent de réduire le montant de sa facture énergétique et d'avoir un mode de consommation plus écologique, bénéfique pour l'environnement. Pour diminuer encore davantage ses dépenses, il est également possible de faire jouer la concurrence en comparant les tarifs proposés par les différents fournisseurs d'énergie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :