Bandeau Women For Future

[Women4Climate] Quand les femmes s’engagent pour le climat 1/2

 |   |  647  mots
La conférence Women4Climate réunit les femmes du monde entier,leader et actrices dans le combat contre le dérèglement climatique.
La conférence Women4Climate réunit les femmes du monde entier,leader et actrices dans le combat contre le dérèglement climatique. (Crédits : Presse)
Le 21 février dernier s’est tenue la 3ème édition de Women4Climate initiée par le C40 que préside la maire de Paris, Anne Hidalgo. L’occasion unique de réunir des femmes du monde entier, à la tête de grandes villes et métropoles, des femmes leader, cheffes de grandes entreprises, et des startuppeuses et entrepreneures engagées.

L'Hôtel de Ville de Paris était plein à craquer en ce jeudi de février ensoleillé. Une fois n'est pas coutume, des centaines de femmes du monde entier se réunissaient pour débattre de la sauvegarde de la planète et des solutions que chacune d'entre elles met en œuvre pour le climat.

Après New York en 2017, Mexico en 2018, c'est donc Paris qui a accueilli la 3ème conférence Women4Climate (littéralement les femmes pour le climat) initiée par le C40 que préside Anne Hildalgo (le C40 rassemblant plus de 90 des plus grandes villes du monde pour prendre des mesures audacieuses en faveur du climat, ndlr).

Objectifs de Women4Climate? Rendre visibles les femmes leader dans le combat contre le changement climatique — et elles sont nombreuses ; révéler et soutenir celles qui se lancent dans un projet entrepreneurial par le biais d'un programme de mentoring influent ; sensibiliser également sur le fait que les femmes sont trop souvent les premières victimes des dérèglements climatiques, et plus que jamais identifier les femmes de tous les secteurs (chercheuses, scientifiques, avocates, étudiantes, agricultrices, cheffes d'entreprises....) qui oeuvrent dans la lutte contre le réchauffement climatique, afin de leur donner les moyens de devenir leader dans ce combat.

Le monde est mixte, les actrices du changement existent mais comme le rappelle Anne Hidalgo, « elles sont encore la plupart du temps invisibles ».

Côté dirigeantes d'entreprise, même discours : il est primordial de rendre visibles les femmes leader dans le secteur de l'écologie et de la sauvegarde de la planète pour qu'elles deviennent des rôles modèles auprès des jeunes générations. Carmen Munoz-Dormoy, directrice générale de Citelum est d'ailleurs très engagée sur le sujet et mentor de longue date auprès des jeunes femmes qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale.

 A la RATP, "embarquer les femmes dans le groupe" est un défi de tous les jours surtout dans un secteur historiquement composé d'hommes.  Catherine Gouillard, présidente directrice générale du Groupe n'hésite pas à aller dans les écoles pour convaincre les jeunes de filles de se lancer dans des études d'ingénierie.

Chez L'Oréal, partenaire fondateur de Women4Climate, Alexandra Palt, directrice de la RSE et de la Fondation L'Oréal rappelle l'engagement fort du groupe avec son programme "Pour les femmes dans la science" et rappelle à quel point le climat est l'un des sujets les plus importants pour que les femmes puissent exercer leur droit au 21ème siècle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :