Intel : résultats en nette hausse, prévisions solides

Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs a vu ses profits être multipliés par dix au quatrième trimestre. Son chiffre d'affaires a grimpé de 28%. Et le groupe a livré des prévisions solides.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Les résultats d'Intel s'envolent. Au quatrième trimestre 2009, le numéro un mondial des semi-conducteurs a ainsi vu son bénéfice net être multiplié par près de dix. Il faut dire que les trois derniers mois de l'année 2008 avaient été particulièrement mauvais pour le géant américain, qui avait vu son activité fondre d'un quart par rapport à l'année précédente.

Sur la période, Intel a ainsi dégagé 2,3 milliards de dollars de profits, contre seulement 234 millions l'an passé à la même époque. Cette performance permet au groupe de limiter le repli de ses résultats annuels. Son bénéfice net sur l'ensemble de l'exercice ressort ainsi à 4,37 milliards de dollars, soit 17% de moins qu'en 2008.

Ces profits sont en outre supérieurs aux attentes des marchés. Le bénéfice par action (BPA) s'établit en effet à 40 cents, là où les analystes avaient anticipé seulement 30 cents. Et la marge brute du groupe, également numéro un mondial des microprocesseurs, a touché un niveau record de 65%, soit 12 points de mieux qu'au quatrième trimestre 2009.

La satisfaction est également de mise du côté des ventes, chiffre particulièrement surveillé par les investisseurs alors que certains d'entre eux se sont pris à douter de l'ampleur de la reprise de la demande mondiale en semi-conducteurs. Le chiffre d'affaires a progressé de 28% sur la période, passant de 8,2 à 10,6 milliards de dollars. Le consensus misait sur 10,2 milliards de dollars.

Pour compléter ce tableau positif, Intel a livré des prévisions plus optimistes que celles des marchés. Il mise ainsi sur des revenus compris entre 9,3 et 10,1 milliards de dollars au premier trimestre 2010, ce qui représenterait une hausse pouvant atteindre 42% par rapport à l'an passé, et sur une marge brute de 61%. Les opérateurs escomptaient jusque là respectivement 9,3 milliards et 59%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.