Fujifilm accuse un déficit à cause du yen fort

 |   |  205  mots
Le groupe japonais de technologies de l'image a enregistré une légère perte sur neuf mois contre un bénéfice pour la même période un an plus tôt. Il explique cette baisse par une lente reprise des ventes due à l'appréciation du yen face au dollar.

Fujifilm Holdings, le groupe japonais de technologies de l'image, a enregistré un léger déficit net de 6,99 milliards de yens (52,5 millions d'euros) pour la période d'avril à décembre 2009 contre un bénéfice net de 29,454 milliards de yens (233,7 millions d'euros)  un an plus tôt pour la même période.

Le groupe explique cette perte par l'enregistrement d'une importante chute de ses ventes due au renforcement de la monnaie japonaise face au dollar. Les taux de change défavorables ont fait chuter le chiffre d'affaires de Fujifilm de 16,1% à 1.597,1 milliards de yens soit 12 milliards d'euros par rapport à l'an dernier.

Le groupe a notamment été impacté par une baisse de 21% des recettes venues de l'étranger ou le japonais réalise plus de la moitié de ses ventes même si une légère amélioration a été observée sur la fin de la période. Quant au résultat d'exploitation, il a enregistré un déficit de 2,5 milliards de yens.

Concernant les perspectives, Fujifilm revoit à la hausse ses prévisions. Il anticipe désormais une perte nette annuelle d'environ 52 milliards de yens contre 60 milliards initialement prévu pour un chiffre d'affaires également attendu en baisse de 11% sur an à 2.170 milliards de yens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :