Avec l'iPad, Apple pourrait renouveler les succès de l'iPhone et de l'iPod

 |   |  564  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
GfK prévoit la vente de 400.000 à 450.000 tablettes en France en 2010 pour un marché mondial de 4 millions de tablettes vendues.

L'institut d'étude marketing GfK Custom Research vient de réaliser l'une des premières enquêtes sur le fameux iPad d'Apple, sa tablette numérique de lecture. Il en résulte que ce nouveau produit "bénéficie déjà d'une notoriété sans précédent, et d'intentions d'achats très prometteuses". "Avant même sa mise sur le marché, le iPad d'Apple semble en bonne voie pour suivre la voie tracée par ses ainés iPod et iPhone. Avec le iPad, Apple mettrait-il la touche finale à sa stratégie sur le foyer numérique ?" se demande Gfk.

Selon son sondage exclusif réalisé auprès de 1000 internautes représentatifs du 29 au 31 janvier selon la méthode des quotas, l'iPad est déjà connu par plus de 75% des internautes Français. « 75,90% de notoriété pour un produit qui n'est ni lancé ni promotionné est indéniablement une nouvelle superbe leçon de marketing de la part de Apple » analyse Alexis Helcmanocki, Directeur du Pôle Telecom, IT & Consumer Electronics chez GfK Custom Research France. « Même si il est difficile de trouver des comparaisons sur ce sujet, nous sommes plutôt habitués, sur des produits existants et ayant bénéficié de campagnes de publicité, à mesurer des taux de notoriété de 60% à 80%, donc clairement le iPad démarre avec des scores de connaissance dans la fourchette très haute des études produits GfK ».
 

Cette notoriété augmente bien sûr auprès de la population possédant déjà un ou plusieurs appareils Apple. Les taux de notoriété vont ainsi jusqu'à 94% sur les répondants ayant 3 appareils Apple au foyer.


Le iPad va-t-il être pour autant acheté ? Il enregistre en tout cas plus de 73% d'intérêt (12% certains de l'acheter, 61% disant "pourquoi pas ?"), et seulement 27% de réfractaires. "Les standards de PI (Intentions d'achats normes GFK) sont habituellement plus proches de 60% à 70% sur des produits existants et promotionnés » souligne Gfk. Chez les foyers équipés de produit Apple, on parvient à 89% d'intention d'achat dont 28% de « Oui, certainement ». Les foyers pluri-équipés Apple montent à 96% d'intention d'achat, dont 63% d'intention ferme.


« Si les jeunes présentent des intentions d'achats légèrement plus fortes que la moyenne, les séniors ne sont pas en reste avec des intentions d'achats très proches de la moyenne nationale. Point assez rare sur les nouvelles technologies, les femmes ne présentent pas de décrochage de l'intention d'achat pour le iPad, et démontrent un intérêt très proche de celui des hommes » souligne Alexis Helcmanocki. « Le succès incontestable des netbooks (ventes France 2009 estimées par GfK : 1.1 million d'unité) confirme que le marché est prêt à accueillir des nouveaux formats ».

A ses yeux, « les résultats de ce sondage confirment que Apple peut prendre une longueur d'avance sur le pari technologique des prochaines années, le foyer connecté, en parvenant à convaincre les consommateurs qu'ils ont intérêt à s'équiper d'une seule marque » conclut Alexis Helcmanocki. GfK prévoit la vente de 400.000 à 450.000 tablettes en France en 2010 pour un marché mondial de 4 millions de tablettes vendues.

A noter qu'Apple a indiqué qu'il pourrait décider de réaliser lui-même les puces pour ces nouvelles machines ce qui en ferait un concurrent potentiel des géants des semi-conducteurs, Intel et AMD, une corde supplémentaire potentielle à l'arc de la marque à la pomme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :