Feux verts pour le partenariat entre Yahoo et Microsoft

Le partenariat entre les deux géants de l'Internet visent à concurrencer Google, leader incontesté de la recherche en ligne. Ils espèrent renforcer leurs recettes publicitaires.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

L'alliance entre Microsoft et Yahoo a obtenu ce jeudi le feu vert des autorités de la concurrence américaine et européenne. Bruxelles a motivé sa décision en expliquant que le rapprochement entre les deux groupes Internet dans le domaine de la recherche en ligne n'aurait qu'un impact limité sur la concurrence. Et pour cause: Google "détient généralement des parts de marché supérieures à 90%", explique-t-elle.

L'enquête menée par les autorités de la concurrence européennes "a montré que non seulement ces opérateurs n'attendent pas d'effets négatifs de ce rachat sur la concurrence ou sur leurs activités, mais ils en espèrent au contraire un renforcement de la concurrence". Le rapprochement entre Yahoo et Microsoft pourrait en effet leur permet de rivaliser avec Google, dont la position dominante lui permet de dégager d'importantes recettes publicitaires.

L'accord, dont la mise en oeuvre va pouvoir débuter, porte sur une durée de dix ans. Il s'appuiera notamment sur le nouveau moteur de recherche Bing de Microsoft, qui a réussi depuis son lancement à gagner des parts de marchés sans toutefois inquiéter Google. Yahoo apportera de son côté son savoir-faire en matière de publicité et prendra en charge la régie pour tous les sites des deux groupes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.