Musique : Si le vinyle remplaçait le CD 2 titres ...

Il s'est vendu 1 vinyle pour 10 singles en 2009.
(Crédits : Andres Rueda)

Un engouement nostalgique et passager pour un produit "collector" ou vrai retour aux sources de la musique enregistrée ? Trop tôt pour le dire mais en 2009, il s'est vendu sur le marché français 288.000 disques sous forme de vinyle contre 172.000 en 2008.

Les vieux 33 et 45 tours, qui avaient quasiment disparu des bacs, ont généré pour les maisons de disques, un chiffre d'affaires de 4,5 millions d'euros contre seulement 1,8 million un an plus tôt, selon le bilan annuel du Snep présenté ce lundi au Midem à Cannes. Soit plus très loin de 1 % du marché de gros total des supports physiques de musique (CD, DVD).

Et surtout, à ce rythme, la courbe de progression du vynil ne va pas tarder à croiser celle du CD 2 titres, en voie de disparition à son tour. Il s'est encore vendu 2,8 millions de singles en 2009 - 10 pour un vinyle- mais cela génère désormais un revenu de seulement 6,8 millions d'euros pour les maisons de disques, contre 10 en 2008.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.