Des investisseurs étrangers dans le capital de Prisa

 |   |  180  mots
Le premier groupe espagnol de médias Prisa a affirmé ce mardi être proche d'un accord pour accueillir des investisseurs internationaux dans son capital. Les actionnaires majoritaires garderont le contrôle du groupe qui publie entre autres le quotidien El Pais.

Le premier groupe espagnol de médias Prisa qui édite notamment le quotidien El Pais, a affirmé mardi qu'il était proche de trouver un accord pour accueillir des investisseurs internationaux dans son capital. Le site internet Elconfidencial.com indique de son côté que la famille Polanco s'apprêterait à réduire sa participation dans le capital de Prisa, de 70% à 35%, permettant l'entrée d'un groupe de fonds américains, qui injecteraient entre 650 et 725 millions d'euros. Leur participation ne devrait nénamoins pas modifier le contrpole du groupe.

A la Bourse de Madrid, l'action Prisa, dont le cours a été suspendu mardi matin sans que l'autorité boursière espagnole n'en précise les raisons, a finalement terminé la séance en baisse de 5,92% à 3,34 euros.

Vendredi soir, Prisa a annoncé avoir vu son bénéfice fondre de 40% en 2009 à 50,48 millions d'euros. Plombé par une dette de près de 4,8 milliards, le groupe espagnol a annoncé lundi avoir trouvé un accord de principe avec six créanciers pour porter à mai 2013 la date de remboursement d'un prêt d'environ 1,8 milliard d'euros qui expirait en mars.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :