Recul des bénéfices pour Thomson Reuters

 |   |  250  mots
Thomson Reuters affiche une baisse de 16% de son bénéfice au quatrième trimestre. Pour l'année 2010, le groupe table sur une stabilité du chiffre d'affaires.

Thomson Reuters termine l'année 2009 en baisse. Le groupe d'informations affiche un bénéfice en recul de 16% à 661 millions de dollars (488 millions d'euros). Par action, il ressort à 44 cents, contre 50 cents à la même période l'année précédente.

Le chiffre d'affaires trimestriel courant a augmenté de 1% à 3,35 milliards de dollars, soit 30 millions de plus qu'attendus par le marché. En excluant l'impact des taux de change, le chiffre d'affaires a diminué de 3%.

Le chiffre d'affaires de la division Marchés, qui regroupe les activités d'information et de fourniture de données aux clients du secteur financier, a reculé de 5% hors effets de change. Celui de la branche Professionnels, qui commercialise principalement des bases de données juridiques, comptables, scientifiques et de santé, a progressé de 1%, toujours hors effets de change.

Pour 2010, le groupe s'attend à un chiffre d'affaires stable ou en légère baisse. "Au vu de l'amélioration de nos chiffres de ventes, je suis confiant dans le fait que 2009 aura été pour nous le point bas du cycle de ventes et que 2010 marquera le point bas correspondant en termes de chiffre d'affaires publié d'une période sur l'autre", a déclaré dans un communiqué Thomas Glocer, le directeur général du groupe.

Par ailleurs, Thomson Reuters a relevé de 200 millions son objectif d'économies annualisées pour 2011, pour le porter à 1,6 milliard. Il a précisé que sur ce montant, 1,2 milliard proviendrait de l'intégration des activités et le reste de plans d'économies plus anciens.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :