"Nokia doit offrir une solution où terminal et services sont bien intégrés"

Alberto Torres, directeur exécutif Solutions de Nokia, dévoile ses projets à La Tribune.
(Crédits : NOKIA)

La Tribune - Nokia n'annonce aucun nouveau téléphone cette année au Mobile World Congress de Barcelone, mais un nouveau système d'exploitation avec Intel, nommé MeeGo. Votre priorité est donc le logiciel ?

Alberto Torres - L'apparence physique, le design, continue d'être moteur, en particulier dans les attentes des utilisateurs. Mais le design et la facilité d'utilisation de l'interface doivent aller de pair. Je suis ainsi chargé de la coordination des « roadmaps » [plans d'action, Ndlr] des terminaux et des services. C'est une nouvelle approche pour nous. Ces deux dernières années, nous avions développé les services, e-mails, cartes, musique, etc., à part. Une des leçons que nous tirons est que nous devons offrir une solution globale aux consommateurs, pas le terminal d'un côté et les services de l'autre. Ma mission est de m'assurer que les deux sont bien intégrés.

- N'avez-vous pas trop de systèmes d'exploitation pour mobiles ?

- Nous en utilisons principalement trois. L'un, propriétaire, Séries 40, pour les téléphones d'entrée et milieu de gamme allant de 20 euros à 100 euros, un autre sous Symbian pour les smartphones, et un dernier sous Linux, MeeGo, né de la fusion de notre plate-forme, Maemo, avec celle d'Intel, Momlin, pour les « ordinateurs mobiles » haut de gamme, à partir de 500 euros. Notre objectif est de vendre un demi-milliard de téléphones en 2010, ce serait impossible avec un seul OS.

- Symbian n'est-il pas en retard et menacé par Android ?

- Nous faisons évoluer Symbian, qui était un peu en retard sur certaines fonctions comme le « multitouch » et le défilement des pages ou des menus. Nous allons réduire la complexité de ce système d'exploitation qui va nous permettre de démocratiser le smartphone pour en faire un marché de masse.

- Quels types de produits connectés allez-vous sortir sous MeeGo ? Verra-t-on une tablette Nokia ?

- Notre objectif est de mettre sur le marché les premiers produits sous MeeGo cette année. Nous sommes ouverts à de nouvelles formes d'appareils. Nous avions déjà sorti deux tablettes en 2007 (N800 et N810). Nous regarderons ce que donne ce marché. Mais je suis convaincu que le format séduisant pour l'utilisateur doit tenir dans une poche, ce qui n'est pas le cas d'une tablette. Cela ne veut pas dire pour autant que nous n'en ferons pas.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.