La Ligue de foot retire à Canal Plus la vente de la Ligue 1 à l'étranger

La LFP attribue pour 6 ans les droits à Al Jazira la commercialisation du championnat de France à l'étranger. Montant du contrat: 32 millions d'euros par an. En négociations sur les droits de la Ligue 1 en France, Frédéric Thiriez signifie à Canal Plus, qu'il est capable d'accueillir de nouveaux diffuseurs.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Faut-il y voir une démonstration de force ? La Ligue de football professionnel a retiré à Canal Plus la vente des droits du championnat de France de Ligue 1 à l'étranger. En échange, le contrat a été attribué à Al Jazira pour la période 2012-2018. « Nous avons eu trois propositions satisfaisantes. Nous avons choisi Al Jazira qui s'est engagé à nous diffuser partout dans le monde. En outre, l'offre financière était nettement supérieure aux autres », a assuré le président de la LFP Frédéric Thiriez vendredi, à l'issue d'un conseil d'administration. « Al Jazira est diffusée en anglais et en arabe. Elle réfléchit à d'autres langues. Cela va permettre d'exposer la Ligue 1 en Asie », a ajouté Michel Seydoux, président du club de Lille (LOSC) et de la commission marketing de la LFP.

La LFP inflige ainsi un véritable camouflet à Canal Plus, prévenu dans la matinée. Al Jazira a promis un minimum garanti annuel à la LFP de 32 millions d'euros, soit un total de 192 millions d'euros sur 6 ans (2012-2018), comme l'a indiqué "France Football". La LFP assure avoir lancé une « consultation » il y a plusieurs mois. Plutôt qu'une procédure officielle, ce sont plutôt des négociations de gré à gré qui ont été menées.

En 2008, la filiale du groupe de télévision payante, Canal Plus Events, avait obtenu le contrat de vente des droits à l'étranger, pour une durée de 8 ans, avec un engagement ferme sur 4 ans. La LFP avait la possibilité de renégocier le contrat en juillet. Selon nos informations, dans des échanges informels, la filiale de Vivendi a fait savoir à la LFP qu'elle était prête à augmenter le minimum garanti des années à venir (établi à 25 millions d'euros les deux saisons suivantes), et à assurer un meilleur partage des revenus sur le surplus de recettes. Elle aurait aussi dit vouloir attendre juillet pour re-discuter. Entre 2012 et 2016, Canal Plus Events était, selon les termes du dernier contrat, censé offrir 111 millions d'euros à la LFP, soit 27,75 millions d'euros en moyenne par an.

Au-delà du prix ou de la diffusion du championnat, c'est un message que la LFP souhaitait envoyer à Canal Plus et aux autres diffuseurs. La LFP espère qu'un autre groupe de télévision se portera candidat à l'acquisition des droits du championnat en France, qu'elle a remis en vente récemment et pour lesquels elle touche actuellement 668 millions d'euros par an.

En tout cas, Canal Plus Events a contribué à l'augmentation des recettes hors de France. La LFP touchait auparavant 8 millions d'euros par an des droits commercialisés par Sportifve. Ils sont passés depuis à 19 millions d'euros annuels pour la dernière saison, pour un total de 68 millions d'euros sur 4 ans. Canal Plus Events a commercialisé le championnat dans 105 pays dans le monde. Les droits pour l'Afrique avaient notamment été revendus à Canal Overseas, autre filiale de Canal Plus, qui devra à l'avenir négocier avec Al Jazira, ce qui sera probablement plus difficile.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.