Google préparerait une réduction de voilure drastique chez Motorola

 |  | 222 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le fabricant de téléphones portables, racheté par le géant du net en mai, devrait voir ses effectifs amputés de 20%.

A peine dans les mains de Google, Motorola risque de connaître une réduction d'effectifs drastique. Quelque 4.000 postes pourraient y être supprimés, rapporte ce lundi matin le New York Times et Bloomberg. Cela représente environ 20% des équipes de Motorola Mobility. Les trois quarts de ces réductions viseront les filiales étrangères du groupe et 94 antennes seraient concernées. Récemment, Google a également recomposé la direction du groupe né à Chicago. 

Google vise le retour de Motorola

Il s'agirait de la première étape dans la stratégie conçue par Google pour faire briller à nouveau le fabricant de téléphones portables qui avait été lancé un modèle dès 1973. Mais ce dernier s'est laissé largement distancé par ses concurrents Apple et Samsung. L'an dernier, il avait ainsi tenté de lancer Xoom, sa propre tablette, mais avait rencontré très peu de succès.

Une acquisition à 12,5 milliards de dollars

En 2011, Google a annoncé son intention de racheter l'activité téléphones portables de Motorola.  Une acquisition à 12,5 milliards de dollars finalisée en mai. Désormais, l'entreprise co-fondée par Sergey Brin et Larry Page dispose d'un nouveau catalogue de 17.000 brevets appartenant au constructeur. Mais elle compte aussi développer son offre  d'appareils mobiles notamment avec son système d'exploitation Android auquel Motorola s'était déjà converti. 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2012 à 10:33 :
les nombreuses fautes (de français encore plus que d'orthographe) dans cet article sont indignes de La Tribune !
a écrit le 13/08/2012 à 9:58 :
distancER.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :