Google finalise le rachat de Motorola

 |   |  219  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Reuters)
Google annonce ce mardi avoir finalisé l'opération de rachat de Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars, engagée en août dernier.

Google glisse enfin Motorola dans sa poche. Annoncé il y a neuf mois, le rachat du fabricant de téléphones mobiles par le moteur de recherche - pour 12,5 milliards de dollars, vient d'être finalisé. Il avait obtenu l'aval des autorités européennes et américaines de la concurrence en février dernier avant celle de leur équivalent chinois. "Les téléphones dans nos poches sont devenus de super-ordinateurs qui changent nos modes de vie. Il est désormais possible de faire des choses que nous pensions magiques", s'est réjouit Larry Page, le directeur général de Google dans un communiqué annonçant cette dernière étape et publié mardi.

Contrer Apple

Dennis Woodside, qui dirigeait la division américaine de Google prendra la tête de Motorola Mobility, et son actuel PDG, Sanjay Jha, assurera la transition. "Notre objectif est simple" a déclaré le futur directeur général dans un communiqué. Il s'agit "de concentrer les remarquables atouts de Motorola Mobility sur des paris moins nombreux mais plus importants et de créer de merveilleux objets utilisé par les gens dans le monde entier". Pour Google, cet achat lui ouvre surtout un portefeuille de quelque 17.000 brevets, de nature à contrer les attaques d'Apple et de Microsoft contre son système d'exploitation Android.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/05/2012 à 17:58 :
Alors que l'Internet devient de plus en plus mobile, ce rachat marque la prise en compte par Google de cette évolution, renforcant ainsi le mouvement lancé par le développement d'un OS mobile. http://www.ideas4tomorrow.eu/2011/08/google-et-hp-les-deux-faces-dune-meme.html
a écrit le 22/05/2012 à 17:38 :
Google tente d'obtenir un peu de crédibilité si ce n'est industrielle du moins marketing dans la distibution physique. Beaucoup trop tard. Samsung a fait le trou et mène le marché, les positions Apple étant elles aussi devenues, on s'en doutait éphémères. On se plaint moins désormais en interne que les français aient eu la sagesse de se tenir à l'écart de cette folie en se contentant de la vente fructueuse des brevets car l'on commence à comprendre qu'il s'agissait d'un véritable gouffre financier. Pour sa part Motorola a le loisir de vendre son autre moitié à un autre géant en glissade : Cisco ? Les grands groupes américains vont disparaître progressivement comme Kodak, Xerox, ITT et d'autres le font. A qui le tour ? On pense à Dell et surtout à HP puis Cisco, ailleurs Oracle et Apple devront se réinventer. La roue tourne. google comme les autres devra laisser la place aux opérateurs téléphoniques, les vrais gagnants avec ceux du contenu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :