Une puce biométrique alimentée par les ondes du smartphone

 |   |  252  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Des chercheurs de l'université de l'Oregon ont développé une puce biométrique alimentée par les ondes du téléphone portable. Celle-ci pourrait être utilisée sous forme de patch dans les domaines de la médecine ou du sport pour donner des informations sur le rythme cardiaque ou le nombre de calories dépensées. D'autant qu'elle coûte moins de 20 centimes.

Elle fait la taille d?un timbre poste. Des scientifiques de l?université d?Oregon aux Etats-Unis viennent de développer une puce biométrique alimentée par? les radiofréquences du téléphone portable. Dépourvue de toute batterie, celle-ci est donc capable de mesurer précisément le rythme cardiaque, ou le nombre de calories dépensées. Elle pourrait ainsi être commercialisée sous la forme de patch, en remplacement de ceux utilisés dans les domaines de la médecine ou du sport, friands de ce type d?informations.

Une commercialisation à la mi-2013?

Autre avantage? Cette puce biométrique couterait moins de 20 centimes d?euros. A ce prix-là, il est donc permis d?imaginer la commercialisation à grande échelle d?un dispositif jetable. D?après les chercheurs, la puce serait capable de capter les ondes du téléphone dans un rayon de 5 mètres. Si les scientifiques ne pipent pas mot de la technologie, d?après Futura-sciences.com, qui a déniché l?information, la technologie exploitée par cette puce pourrait être le "couplage inductif par résonnance magnétique". Soit un procédé "proche de celui utilisé pour recharger des téléphones mobiles par induction".

D?après les chercheurs, cette technologie pourrait être commercialisée à compter de la mi-2013. Une demande de brevet a d?ores et déjà été déposée, et des industriels - qui participent au projet -, suivent de près l?avancée des travaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/12/2012 à 13:18 :
jetable jetable savez vous messieur la quantite d'eau d'energie et de matiere premieres necessaires pour fabriquer ce bijou decidement rien ne change rien ne change...
Réponse de le 27/12/2012 à 14:04 :
Pôvre de nous...
a écrit le 27/12/2012 à 13:02 :
7 milliards de puces c'est facile à fabriquer. On y vient.
a écrit le 27/12/2012 à 10:09 :
RésoNance et non résonnance ! Quid de la proximité de plusieurs téléphones ?
a écrit le 27/12/2012 à 9:03 :
Ils ne pourraient pas créer un antivol réellement efficace pour les voitures ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :