Orange ne relèvera pas son offre sur Jazztel

Stéphane Richard, le PDG du groupe français a déclaré dans un entretien publié dimanche 12 octobre dans le journal espagnol El Pais qu'il s'en tiendrait à l'offre de quelque 3,4 milliards d'euros pour mettre la main sur Jazztel.

1 mn

Le 16 septembre, Orange a dit proposer 13 euros par action pour acquérir la totalité de Jazztel, soit, selon l'opérateur français, une prime de 34% par rapport au cours moyen pondéré de l'opérateur fixe sur les 30 derniers jours précédant l'annonce de l'offre. Le titre Jazztel a terminé vendredi à 12,75 euros.
Le 16 septembre, Orange a dit proposer 13 euros par action pour acquérir la totalité de Jazztel, soit, selon l'opérateur français, une prime de 34% par rapport au cours moyen pondéré de l'opérateur fixe sur les 30 derniers jours précédant l'annonce de l'offre. Le titre Jazztel a terminé vendredi à 12,75 euros. (Crédits : reuters.com)

Orange ne misera pas un euro de plus sur l'opérateur télécoms espagnol Jazztel. C'est en tout cas ce qu'a déclaré  Stéphane Richard, président-directeur général du groupe français dans un entretien publié dimanche 12 octobre par le journal El Pais:

"Je veux être très clair : il n'y aura pas d'augmentation du prix de l'offre"

Une offre jugée trop basse

Estimant que la transaction, tout en numéraire, était très attrayante pour les actionnaires, il répond ainsi à ceux qui jugent que cette offre de 3,4 milliards d'euros est trop basse.

Le 16 septembre, Orange a dit proposer 13 euros par action pour acquérir la totalité de Jazztel, soit, selon l'opérateur français, une prime de 34% par rapport au cours moyen pondéré de l'opérateur fixe sur les 30 derniers jours précédant l'annonce de l'offre.
Le titre Jazztel a terminé vendredi à 12,75 euros.

Alken Asset Management ne vendra pas sa participation

L'actionnaire de référence de Jazztel, Leopoldo Fernandez Pujals, s'est déjà engagé à apporter ses 14,5% du capital à l'offre, comme le directeur général de l'opérateur Jose Miguel Garcia Fernandez, ainsi que son secrétaire général Jose Ortiz Martinez.

Mais, Alken Asset Management, le deuxième actionnaire de Jazztel a dit au lendemain de l'annonce de l'offre d'Orange qu'il ne vendrait pas sa participation de 5% au prix offert par le groupe français.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.