Cette appli pour laquelle Microsoft va dépenser plus de 100 millions de dollars

 |   |  280  mots
Depuis quelques mois, les acquisitions de Microsoft se concentrent notamment sur les application pour gagner en productivité.
Depuis quelques mois, les acquisitions de Microsoft se concentrent notamment sur les application pour gagner en productivité. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)
Le géant informatique américain est sur le point de mettre la main sur Wunderlist, considérée comme l'une des meilleures applis de gestion des tâches. Une nouvelle acquisition confirmant la stratégie de Microsoft qui s'oriente vers les applications d'amélioration de la productivité.

Microsoft continue sa stratégie de diversification. Selon le Wall Street Journal, qui se fonde sur une source proche du dossier, lundi 1er juin, le géant informatique américain est sur le point de racheter sur la startup berlinoise 6Wunderkinder, créatrice de Wunderlist, une application de gestion de tâches. Selon le quotidien américain, le prix d'achat se situerait entre 100 et 200 millions de dollars (90,5 à 181 millions d'euros).

Dans le détail, cette appli permet de partager des programmes ou des listes de tâches à effectuer à partir d'un smartphone ou d'une tablette. Des "todo lists" qu'il est également possible de partager avec d'autres utilisateurs de Wunderlist. Un journaliste de Business Insider, spécialisé dans les technologies, estime que c'est la meilleure application du genre.

Par ailleurs, Wunderlist est disponible pour les systèmes iOS, Android, Mac et Windows. L'objectif est de réorienter les utilisateurs de ces applications vers les ordinateurs, les téléphones et les tablettes WIndows, analyse Business Insider.

Quatrième application de gestion acquise en cinq mois

Depuis quelques mois, les acquisitions de Microsoft se concentrent notamment sur les applications d'amélioration de la productivité:

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :