Infineon se relève, ses prévisions aussi

Le fabricant allemand de semi-conducteurs fait état ce mercredi pour le deuxième trimestre de son exercice 2009-2010 de résultats supérieurs aux attentes, le conduisant à relever son objectif annuel.
(Crédits : Reuters)

Proche de la faillite en 2009, le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon se relève sensiblement trimestre après trimestre. Le deuxième trimestre de son exercice décalé 2009-2010 ne fait pas exception.

Pendant ces trois mois, le groupe a dégagé 79 millions d'euros de profit net contre une perte de 258 millions d'euros un an plus tôt. Des bénéfices supérieurs aux prévisions des analystes qui tablaient plutôt sur 65 millions.

Le chiffre d'affaires s'élève à 1,04 milliard et enregistre un bond de 55% sur un an. Comparé au trimestre précédent, la hausse est en hausse de 10%. C'est également un peu mieux que prévu, les analystes visant 1 milliard.

Infineon a également annoncé être en mesure de faire mieux que ce qu'il avait initialement prévu pour son exercice annuel achevé en octobre prochain. Un optimisme qui le conduit à relever, une nouvelle fois, ses prévisions. Il anticipe désormais une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 30% à 40% contre une prévision de départ de 10%, puis de 20% au trimestre précédent. La marge opérationnelle devrait être en hausse de plus de 10%.

"Ces bons résultats sont le fruit d'une amélioration de la conjoncture et de notre bonne discipline de gestion des coûts", s'est félicité le patron du groupe, Peter Bauer. Plombé par sa filiale spécialisée dans les mémoires Qimonda, Infineon a dû opérer une restructuration drastique et se séparer de cette dernière, aujourd'hui en dépôt de bilan.

Quant à la conjoncture, elle montre en effet des signes plus positifs; le secteur des semi-conducteurs également. Infineon profite notamment d'un redémarrage de l'industrie automobile, un de ses gros clients.

Malgré ces solides résultats, les investisseurs semblent déçus. A la Bourse de Francfort, l'action Infineon perd plus de 1% peu après l'ouverture à 5,18 euros dans un marché très légèrement négatif.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.