Les profits de Philips dopés par les pays émergents

 |   |  189  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Philips a quasiment multiplié par six son bénéfice net au deuxième trimestre. Ses ventes signent aussi une forte hausse.

Au cours du deuxième trimestre, le groupe néerlandais Philips a dégagé un bénéfice net de 262 millions d'euros, presque six fois supérieur à celui enregistré un an plus tôt. Par action, ce bénéfice ressort à 28 cents (5 cents un an auparavant).

Son excédent brut d'exploitation s'élève pour la même période à 527 millions contre 118 millions au deuxième trimestre 2009. Rapporté au chiffre d'affaires, cela donne une marge de 8,5%.

Les ventes quant à elles atteignent 6,19 milliards d'euros et affichent une hausse de 12% sur un an. "Les ventes ont été particulièrement fortes dans les marchés émergents", a déclaré le directeur exécutif du groupe, Gerard Kleisterlee, cité dans un communiqué. Celles-ci ont en effet grimpé de 29% et représentent désormais 34% du chiffre d'affaires total du groupe, souligne encore Philips.

L'électronique grand public est l'activité qui progresse le plus avec des ventes en hausse de 20% sur un an à 2,18 milliards tandis que celles de la branche santé n'augmentent que de 4% à 2, 07 milliards d'euros.

Mais sur l'ensemble 2010, les ventes devraient plutôt afficher une hausse autour de 5% a indiqué un porte-parole du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :