Après l'iPad, le "BlackPad" ?

D'après le site Internet du Wall Street Journal, le canadien RIM, le fabricant du BlackBerry, pourrait présenter sa tablette numérique la semaine prochaine. Il serait doté d'un tout nouveau système d'exploitation.

1 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le fabricant du "smartphone" BlackBerry, Research In Motion, non content de continuer à devancer Apple sur le terrain des "smartpthones", va tenter de challenger cette fois la tablette numérique de son concurrent américain.

D'après le Wall Street Journal, le canadien devrait stopper le suspense la semaine prochaine en dévoilant le "BlackPad", le nom qu'il aurait donné à sa tablette et dont la commercialisation serait prévue entre octobre et décembre prochain.

Citant des sources proches de RIM, le journal rapporte que ladite tablette possèderait un écran de sept pouces (17,8 cm) - celui de l'iPad en fait 22,86 - ainsi qu'une ou deux caméras intégrées, et serait équipée d'une connexion "Bluetooth" (sans fil).

Toujours selon le journal, l'appareil ne serait connectable aux réseaux téléphoniques que par l'intermédiaire de son smartphone BlackBerry. Quant au système d'exploitation, pas d'Android, le système de Google ni celui de l'iPhone. RIM va plutôt s'appuyer sur celui développé par une entreprise rachetée cette année, QNX Software Systems. 

Début Septembre, le groupe sud-coréen Samsung a levé le voile sur sa tablette, baptisée "Galaxy Tab", qu'il estime vendre à 1 million d'exemplaires d'ici Noël. Apple pour sa part a indiqué lors de la publication de ses résultats trimestreils le 20 juillet, soit quatre mois après sa sortie, en avoir écoulé 3,27 millions.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.