Brevets : Dolby et le fabricant du BlackBerry enterrent la hache de guerre

 |   |  239  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Research In Motion accepte de verser des royalties au groupe américain, en échange de l'utilisation de ses techniques de compression audio.

Voilà qui pourrait inspirer Apple et Samsung, engagés depuis bientôt six mois dans une féroce guerre des brevets. Dolby et Research In Motion (RIM), qui se livraient semblable bagarre, viennent de signer un traité de paix. Le fabricant canadien du Blackberry accepte de verser des royalties au spécialiste américain des technologies audio, en contrepartie de de l'utilisation de ses techniques de compression.

Plainte aux Etats-Unis et en Allemagne

L'affaire avait débuté en juin, quand Dolby avait déposé plainte aux Etats-Unis et en Allemagne contre RIM, qui utilisait sans son autorisation lesdites techniques dans ses BlackBerry Tour, Pearl, Curve et Torch, ainsi que dans sa tablette tactile Playbook. Dolby réclamait au groupe canadien un dédommagement financier ainsi que la suspension de la commercialisation de ses smartphones et de sa tablette.

Une compensation dont le montant est confidentiel

Ces exigences auraient été lourdes de conséquences pour le fabricant du BlackBerry, qui va depuis plusieurs mois d'alertes sur ses résultats en annonce de plan de licenciements. Le montant des royalties que RIM versera à Dolby n'a pas été communiqué. Mais le mois dernier, lors d'une conférence avec des analystes, le groupe américain avait indiqué tabler sur 15 millions de dollars de royalties de la part du Canadien pour le seul quatrième trimestre. Une aubaine pour Dolby, qui tire près de 80% de son chiffre d'affaires de la vente de licences.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :