Lâché par Apple, un fabricant de puces graphiques s'écroule en Bourse

En perdant Apple, son premier client, Imagination pourrait voir son chiffre d'affaires baisser de plus de 50%.
Imagination, dont Apple détient 8% du capital, a touché un plus bas de sept ans et demi à 76 pence, l'action est toutefois remontée à 100,75 pence (-61,88%) à 14h54 (GMT+1). Elle avait ouvert à 268,25 pence.
Imagination, dont Apple détient 8% du capital, a touché un plus bas de sept ans et demi à 76 pence, l'action est toutefois remontée à 100,75 pence (-61,88%) à 14h54 (GMT+1). Elle avait ouvert à 268,25 pence. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)

Imagination Tech vient de perdre son principal client. L'entreprise, qui fournit notamment des puces graphiques utilisées dans les iPhone, s'écroule lundi en Bourse après l'annonce par Apple de l'arrêt de l'utilisation des produits de la société britannique dans deux ans au plus tard.

Imagination, dont Apple détient 8% du capital, a touché un plus bas de sept ans et demi à 76 pence, l'action est toutefois remontée à 100,75 pence (-61,88%) à 14h54. Elle avait ouvert à 268,25 pence.

Cours action Imagination Tech le 3 avril

Le cours de l'action Imagination Tech à la Bourse de Londres, le 3 avril. Crédits : Yahoo Finance/Capture d'écran.

Plus de 50% du chiffre d'affaires

En perdant Apple, son premier client, Imagination pourrait voir son chiffre d'affaires baisser de plus de 50%. La société britannique, qui pâtit en outre d'un abaissement de recommandation par N+1 Singer, d'"acheter" à "vendre", a fait savoir qu'Apple avait l'intention de développer sa propre division de puces graphiques.

Le groupe britannique estime toutefois que le géant californien pourrait difficilement fabriquer ces composants seuls sans enfreindre ses brevets. Imagination dit avoir demandé des explications à Apple sur ce point sans avoir obtenu de réponse.

(avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 03/04/2017 à 19:38
Signaler
Se mettre en bourse alors que l'on n'est que sous traitant c'est subir une double peine en cas de coup dur de la sorte, baisse des commandes suivies immédiatement de baisses des cours autant dire qu'elle sera rachetée bientôt par un plus gros ou alor...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.