Ultra HD : bientôt le grand décollage ?

 |  | 526 mots
D'après GfK, 800.000 téléviseurs 4K seront vendus en France d'ici à la fin de l'année, contre 200.000 en 2014.
D'après GfK, 800.000 téléviseurs 4K seront vendus en France d'ici à la fin de l'année, contre 200.000 en 2014. (Crédits : Reuters)
Dans le sillage de Free, qui a lancé jeudi une chaîne en 4K, d’autres poids lourds des télécoms et des médias préparent des offres sous ce format immersif.

Pour se démarquer, conserver, et ferrer de nouveaux abonnés, Free cultive décidément bien une certaine « discipline de la rupture ». Ce jeudi, il est ainsi devenu le premier opérateur télécom à diffuser une chaîne de télévision en 4K - ou Ultra Haute Définition -, qui offre des images beaucoup plus immersives grâce à un niveau de détail très élevé. Baptisée « Festival 4K », cette nouvelle chaîne « est entièrement dédiée aux festivals musicaux ainsi qu'aux spectacles événementiels », précise l'opérateur de Xavier Niel dans un communiqué.

Reste que « Festival 4K », qui est diffusé sur le canal 62, arrive longtemps après le lancement de la Freebox Mini 4K (le 10 mars dernier), nécessaire pour la visionner. Sachant que comme le précise Free, « les abonnés fibre à l'offre Freebox Révolution disposant du Player Freebox Mini 4K dans le cadre de l'option Multi-TV peuvent également accéder à cette chaîne ». Sous réserve, bien sûr, de bénéficier d'un débit suffisant.

Orange prépare une box 4K

Cette offensive de Free apparaît dans sillage de nombreuses initiatives concernant l'Ultra HD. Orange, va lancer une nouvelle box l'année prochaine. Mi-septembre, Stéphane Richard a indiqué que celle-ci serait « très puissante ». « Elle accueillera la 4K. Pour l'instant, il n'y a pas beaucoup de contenus, mais il va y en avoir de plus en plus. Et nous allons nous aussi contribuer à augmenter les contenus disponibles sur ce format », a précisé le patron de l'opérateur historique.

Pour l'heure, il faut dire que de nombreux acteurs des télécoms et des médias sont encore pour beaucoup en pleine phase expérimentation.  En juin dernier, France Télévisions a ainsi diffusé des matchs de Roland-Garros sous ce format. Chez Canal +, on multiplie aussi les tests. Récemment, la chaîne a ainsi diffusé plusieurs matchs de football en Ultra HD. Surtout, elle souhaite dégainer une chaîne 4K aux contenus variés (avec du sport, du cinéma et des documentaires) dans le courant de l'année prochaine. Même tendance pour MyTF1, le site de la chaîne, qui souhaite développer prochainement des contenus sous ce format.

Les ventes de téléviseurs Ultra HD grimpent

En parallèle, il semble que les téléviseurs 4K ont le vent en poupe. Du moins c'est ce qu'indique l'institut GfK. Contacté par La Tribune, ses analystes jugent que « le marché de l'ultra HD décolle en 2015 avec une démocratisation progressive des téléviseurs dotés de cette technologie ». Concrètement, ils estiment que 800.000 d'entre eux seront vendus cette année, contre 200.000 en 2014. La baisse du prix de ces téléviseurs explique notamment cet appétit. « Le prix moyen devrait perdre une centaine d'euros par rapport à 2014, pour s'établir à environ 1000 euros d'ici la fin de l'année », explique GfK. De quoi inciter les producteurs de contenus à investir sans trainer dans l'Ultra HD pour se différencier.

Lire aussi : « La télé immersive du futur : mieux qu'au cinéma ! » (Frédéric Rose)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2015 à 15:21 :
Il n'y a pas de marché de la 4K pour la simple raison que les débits sont insuffisants pour diffuser de la 4K véritable. Compresser de la 4K à 10Mbps (moins qu'un début de DVD!!!) c'est prendre le public pour des gogos. la 4K nécessite au minimum 30 Mbps pour que la différence avec la HD soit flagrante... Et encore, il faut se tenir à moins de 2M de son écran.
On reparlera de ça quand la fameuse chaîne fermera d'ici 6 mois...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :