Football : en Italie, Mediapro perd les droits de la Serie A

 |   |  347  mots
En février, Mediapro avait obtenu les droits de la Serie A de 2018 à 2021 grâce à une offre de 1,05 milliard d'euros par saison. Mais son projet de revente des droits avait été retoqué le 9 mai par un tribunal de Milan, saisi par Sky, l'un des diffuseurs actuels du football en Italie.
En février, Mediapro avait obtenu les droits de la Serie A de 2018 à 2021 grâce à une offre de 1,05 milliard d'euros par saison. Mais son projet de revente des droits avait été retoqué le 9 mai par un tribunal de Milan, saisi par Sky, l'un des diffuseurs actuels du football en Italie. (Crédits : Reuters)
Le groupe audiovisuel espagnol Mediapro a définitivement perdu les droits de la Serie A pour 2018-2021 après une ultime tentative rejetée mardi par la Ligue italienne de football, laquelle annonce ce mardi qu'elle va, de ce fait, entamer des négociations privées.

C'est un sacré camouflet. Le groupe audiovisuel espagnol Mediapro a définitivement perdu les droits de Serie A pour 2018-2021 après une ultime tentative, rejetée mardi par la Ligue italienne de football, qui va, de ce fait, entamer des négociations privées, a-t-elle annoncé mardi. Les négociations pour l'attribution de ces droits TV vont débuter dans les trois prochains jours, avec une décision attendue le 13 juin, a précisé la Ligue italienne dans un communiqué.

Mardi matin, cette dernière a rejeté les garanties financières de 1,6 milliard d'euros apportées par Mediapro pour tenter de conserver les droits de la Serie A. Les avocats de la ligue ont estimé que les garanties proposées n'étaient "en aucune façon conformes et correspondant à l'annonce", ont assuré des sources. En février, Mediapro avait obtenu les droits de la Serie A de 2018 à 2021 grâce à une offre de 1,05 milliard d'euros par saison. Mais son projet de revente des droits avait été retoqué le 9 mai par un tribunal de Milan, saisi par Sky, l'un des diffuseurs actuels du football en Italie.

Rupture totale des négociations

La Ligue italienne de football avait annulé fin mai le contrat, à la suite d'un refus de Mediapro d'avancer la garantie bancaire, plongeant les téléspectateurs dans l'incertitude. Jusqu'à ce mardi avec la rupture totale des négociations.

Jusqu'à la fin de la saison dernière, les groupes Sky et Mediaset se partageaient les droits télé intérieurs de la Serie A, qui s'élevaient à 945 millions d'euros par an sur la période 2015-2018.

Le groupe Mediapro, détenu depuis peu par un fonds chinois, a raflé le 29 mai les droits de la Ligue 1 française, illustrant l'intérêt des Chinois pour le football européen. Après des enchères d'un montant total de 1,15 milliard d'euros, Mediapro a mis la main sur les meilleures affiches du championnat français, au nez et à la barbe de Canal+ qui les retransmettait depuis 1984.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :