HP Enterprise, né de la scission d'HP, se scinde à son tour en deux

 |   |  298  mots
La transaction, dont le bouclage est prévu d'ici fin mars 2017, devrait créer un nouveau poids lourd des services informatiques pour les entreprises, avec environ 26 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel.
La transaction, dont le bouclage est prévu d'ici fin mars 2017, devrait créer un nouveau poids lourd des services informatiques pour les entreprises, avec environ 26 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel. (Crédits : © Jim Young / Reuters)
Afin de fusionner avec Computer Sciences pour se concentrer sur le cloud, HPE va se séparer cette fois de sa branche "Enterprise Services", qui affichait sur le trimestre achevé fin avril un chiffre d'affaires de 4,7 milliards de dollars (-2% sur un an).

Hewlett Packard Enterprise a annoncé mardi son intention de se séparer de son activité de services aux entreprises et de la fusionner avec Computer Sciences pour se concentrer sur son activité d'informatique dématérialisée.

HPE a conservé l'an dernier les activités jugées plus porteuses de HP ainsi que sa patronne, Meg Whitman, tandis que les activités historiques dans les imprimantes et les PC font désormais partie d'une société séparée, HP Inc.

Concrètement, pour la nouvelle scission annoncée mardi, HPE va se séparer cette fois de sa branche "Enterprise Services", qui affichait sur le trimestre achevé fin avril un chiffre d'affaires de 4,7 milliards de dollars (-2% sur un an), selon des résultats publiés parallèlement mardi.

26 milliards de chiffre d'affaires

La transaction, dont le bouclage est prévu d'ici fin mars 2017, devrait créer un nouveau poids lourd des services informatiques pour les entreprises, avec environ 26 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel et plus de 5.000 clients dans 70 pays, détaillent HPE et CSC dans des communiqués séparés. Le groupe s'attend à dégagé des synergies d'environ un milliard de dollars dès la première année.

Le patron de CSC, Mike Lawrie, sera PDG de la nouvelle entité, dont les actionnaires actuels de HPE détiendront environ 50% du capital. La directrice générale d'HPE, Meg Whitman, sera au conseil d'administration de la nouvelle société.

HPE a par ailleurs annoncé une hausse de 5% de son bénéfice net à 320 millions de dollars, soit 18 cents par action, pour le deuxième trimestre de son exercice au 30 avril. L'action Hewlett Packard Enterprise gagnait 10,4% à 17,60 dollars dans les transactions en après-Bourse mardi. Le titre Computer Sciences prenait 19,5% à 42,60 dollars.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2016 à 4:35 :
Dommage d'utiliser le mauvais Logo pour illustrer votre article sur Hewlett Packard Enterprise.
a écrit le 25/05/2016 à 14:11 :
Après avoir saigné à blanc CSC et l'avoir coupé en deux Mike continue à jouer au monopoly et à empocher des millions

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :