ST-Ericsson va supprimer 500 emplois

 |   |  175  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : ST-Ericsson)
La co-entreprise entre Ericsson et STMicroelectronics ne dégagera pas de résultat à l'équilibre d'ici au deuxième trimestre 2012. Le groupe va encore réduire ses coûts, de 120 millions de dollars.

Les choses ne s'arrangent pas pour ST-Ericsson. Le fabricant de puces électroniques, co-entreprise créée en février 2009 entre l'équipementier suédois en télécommunications Ericsson et le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics, a averti jeudi qu'elle n'atteindrait pas le point mort d'ici au deuxième trrimestre 2012, contrairement à son objectif initial.

ST-Ericsson, qui s'est gardée de fournir une nouvelle date pour l'équilibre de ses comptes, a par ailleurs annoncé un nouveau plan de réduction de ses coûts. Destiné à économiser 120 millions de dollars, ce plan comprend la suppression de 500 postes, pour une entreprise qui compte 6.700 collaborateurs.

Depuis sa création voici deux ans, ST-Ericsson n'a jamais connu de trimestre bénéficiaire. Au cours des trois premiers mois de l'exercice 2011, le groupe a encore perdu 178 millions de dollars. La société pâtit notamment des difficultés de son principal client, le fabricant finlandais de téléphones portables Nokia, qui a raté le virage des smartphones et a lancé une nouvelle alerte sur ses résultats, le mois dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :