15 propositions pour l'égalité des chances dans le numérique

 |  | 731 mots
(Crédits : Illustration Mathieu Momiron pour La Tribune)
Anthony Babkine et le Conseil national du numérique, qui viennent de remettre, ce 8 septembre, un rapport au gouvernement, avancent 15 recommandations, pour informer, former et mesurer les progrès dans les entreprises et dans les territoires en matière de diversité, notamment sociale. Car l'égalité des chances est synonyme d'opportunités accrues pour les organisations comme pour la société.

Les secteurs qui licencient actuellement sont certes nombreux. Mais certains, en revanche, pâtissent toujours d'une pénurie de main d'oeuvre. C'est vrai notamment dans le secteur du numérique. Selon le rapport qu'Anthony Babkine et le Conseil national du numérique viennent de remettre, ce 8 septembre, au gouvernement, 80 000 postes étaient non pourvus dans le numérique en 2018. Autant d'occasions manquées pour les entreprises de déployer leur savoir-faire auprès de davantage de clients, dans davantage de secteurs et davantage de pays.

Sans doute les écoles ne fabriquent-elles pas assez de futurs professionnels du numérique. Mais est-ce la seule raison ? N'y a-t-il pas des gisements inexploités ? Dans les quartiers populaires et les zones rurales, par exemple ? Le rapport évoque ainsi une « rencontre manquée » entre les entreprises et ces talents potentiels. Et alors que la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2020 à 14:06 :
Comme l'algèbre au collège ne sert strictement à rien et que 5% maximum s'en serviront dans leur vie et n'a jamais créé d'emplois sauf de profs, on remplace par taper des lignes de code, copier des jeux en terminal datant des années 80, faire des maths utiles avec géomêtrie, arithmétique et calcul mental.
a écrit le 09/09/2020 à 16:29 :
Pipeau total ! Il y a largement plus de 80 000 anciens développeurs a pole emploi mais ils ont le malheur d'avoir plus de 40 ans et donc parfaitement à l'aise avec les outils du numérique ! Donc article erroné et non représentatif de la réalité ! Le vérité: c'est la volonté de contenir les salaires et augmenter leurs bénéfs par l'emploi de jeunes novices fraîchement sorti des études avec peu d'obligations familiales et plus malléables et corvéables lors des crunchs... Pour les virer au max avant 45 ans car 90% ne veulent devenir manager ou chefs de projets... De plus les reconversions des développeurs (pourtant si recherchés soit disant ! ) sont nombreuses et coûtent cher au caisses du pays pour un secteur toujours plus cupide et pratiquent la culture du mensonge sur son besoin en personnels qu'il a lui même exclu du système car devenus trop chers et quémandent à l'état de former les petits nouveaux. Idem pour les formations continues que les entreprises du numérique ne font pas car bien sur ils ont trop peur que les salariés formés partent à la concurrence ou demandent des augmentations salariales !
a écrit le 09/09/2020 à 15:06 :
L'innovation n'est pas le progrès et le progrès n'est pas une innovation!
a écrit le 09/09/2020 à 10:32 :
Ne pas confondre "innovation" et "progrès", l'un n'est que temporaire tandis que l'autre est perenne! L'innovation a plutôt tendance a détruire le progrès antérieur en améliorant simplement la sensation!
a écrit le 09/09/2020 à 9:14 :
Comme vous pouvez le constater avec le commentaire de Charlie, dès que l'on parle d'égalité on voit apparaître les soldats de la peur oligarchique qui sont tétanisés par l'idée que leur argent soit redistribué sous une quelconque forme, ne cherchant même pas à approfondir le sujet en le lisant tout simplement.

Non il faut dire à ceux pour qui tout est bruit et leurs bons vieux soldats bien aliénés que l'égalité c'est la capacité à prendre en considération tout le potentiel de tous les citoyens afin de générer une dynamisme économique, économie qui sombre parce que tenue seulement entre les mains de quelques uns qui ont tout sauf hélas, mille fois hélas, des neurones performantes.

L'égalité c'est donc la quête de l'intelligence, de la performance, du dynamisme bref de tout ce qui manque à une nation et même un continent en déclin comme les nôtres. C'est la volonté de sortir enfin la tête du déclin. De ce fait on se rend compte que le problème n'est pas de trouver des talents, il y en a des centaines de milliers mais bel et bien de trouver à les financer par ceux qui sont possédés par leurs possessions. Impasse majeure d'une oligarchie déclinante.
a écrit le 08/09/2020 à 20:50 :
Encore un titre, une image d'illustration et un article, qui prouve que la plupart des gens ne comprennent rien au fonctionnement du monde dans lequel ils vivent. Cette obsession pour "l'égalité" masque une profonde méconaissance des lois de la physique qui dirigent notre univers. Cette pensée magique, que tout ira mieux avec plus d'égalité nous mène droit dans le mur. C'est vraiment triste que des propos tenus par des ignorants trouvent tant d'écho dans les médias et les réseaux sociaux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :