Avec le robot Spoutnic, les poules pondent sans stress

 |   |  271  mots
spoutnic, poule, agtech, agritech
spoutnic, poule, agtech, agritech (Crédits : Reuters)
[Serie] Au Salon international de l'agriculture, toutes ne sont pas présentes, mais quelque initiatives, sélectionnées dans tout l'Hexagone par les correspondants de La Tribune, démontrent que la scène AgTech est très dynamique, avec des ambitions à l'international. Aujourd'hui, le robot Spoutnic

La Bretagne est une des premières régions agricoles françaises et également le deuxième pôle en matière de technologies de l'information et de la communication. Depuis six ans, le programme régional Agretic, porté par Bretagne Développement Innovation, connecte les filières agricole et agroalimentaire avec celle du numérique.

Les innovations technologiques prennent des formes variées (capteurs, objets connectés, applis mobiles, robots, réalité augmentée et virtuelle) et plusieurs d'entre elles avaient été présentées en septembre au Space de Rennes. Il en est une dont la démonstration fait sensation : Spoutnic (ex-TiOne).

Développé par la société rennaise Tibot Technologies, en collaboration avec une équipe de recherche du CNRS et de l'université de Rennes, ce robot autonome d'assistance pour aviculteurs permet d'éduquer les poules à aller dans le pondoir. Sans les stresser. Son action permet de limiter le nombre d'oeufs au sol, d'augmenter la productivité et de réduire la pénibilité pour l'éleveur.

« Le robot envoie des flashs de couleurs différentes avec des leds, pour prévenir les poules de son approche. Le robot ne stresse pas du tout l'animal, paradoxalement. Les poules marchent devant, il n'y a pas d'affolement », précise Benoît Savary, aviculteur et patron de la startup.

Tibot a démarré la commercialisation fin 2017 et vient d'entrer dans sa phase d'industrialisation. 50% des ventes se font en France mais des contrats ont aussi été signés en Suisse, en Finlande et en Grande-Bretagne. Une levée de fonds est en cours de finalisation pour permettre à l'entreprise d'accélérer son développement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2018 à 22:51 :
Les poules ont l’air stressé
La reproduction de chaine ce n’est pas pareil que l’elevage en plein air et au naturel comme a l’ancien.
Les agricultrices ont meilleure mine avec le «  robot »( dans la video)

Qualite avant quantité c’est la devise pour la sante et les clients.

Une poule stressée ne peut pas donner un oeuf de qualité.
a écrit le 28/02/2018 à 16:42 :
Pas très bouleversifiant..
Réponse de le 01/03/2018 à 10:25 :
Le besoin comme la solution ont l’air simples, mais ça semble changer la vie de ces aviculteurs.

Donc c’est un excellent business si cette boite crée un robot fiable et compétitif pour cet usage.

C’est à partie de ça qu’on crée de grandes entreprises technologiques, un besoin de niche auquel on répond bien et à partir duquel on s’étend.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :