Baidu rate le lancement de son concurrent à ChatGPT et chute en Bourse

Le géant chinois a dévoilé jeudi son robot conversationnel, sans faire la démonstration de ses capacités, que son patron a reconnu inférieures à celle de ChatGPT. Résultat, son titre a perdu jusqu'à 10% à la Bourse de Hong Kong.
Baidu travaille de longue date sur l'intelligence artificielle et les robots.
Baidu travaille de longue date sur l'intelligence artificielle et les robots. (Crédits : FLORENCE LO)

ChatGPT n'a pas encore été égalé. Le géant chinois de l'Internet Baidu a dévoilé ce jeudi à Pékin son robot conversationnel « Ernie Bot », mis au point pour concurrencer l'américain ChatGPT. Son innovation n'a pas manifestement pas convaincu les marchés et son action a chuté en Bourse. Le titre de Baidu a perdu jusqu'à 10% à la Bourse de Hong Kong où le groupe est coté.

Lire aussiChatGPT au secours de l'industrie des puces

Première entreprise technologique à vouloir développer un robot conversationnel dans son pays, Baidu n'a présenté qu'une version en mandarin qui ne vise que le marché chinois. De plus, elle ne sera disponible dans un premier temps qu'en version bêta, sans aucune date de lancement connue pour l'instant.

Les Chinois fascinés par ChatGPT

L'interface comprend certains dialectes de Chine, mais elle n'est pas aussi bonne en anglais, a admis son patron Robin Li, qui a présenté son « Ernie Bot », sans faire la démonstration de ses capacités.

Les prouesses de ChatGPT ont suscité un vif intérêt en Chine. Dans un contexte de vive concurrence technologique avec les Etats-Unis, et ce, même si l'interface américaine est bloquée sans logiciel de contournement type VPN ou numéro de téléphone étranger. Pour l'instant, la start-up californienne OpenAI est la seule entreprise avec son système conversationnel ChatGPT capable de proposer en quelques secondes des réponses détaillées sur un large spectre de sujets.

Lire aussiComment OpenAI essaie de convertir le phénomène ChatGPT en machine à cash

Lancé dans une diversification tous azimuts de ses activités ces dernières années, Baidu investit de longue date dans l'intelligence artificielles, et les prémices de son chatbot remontent à 2019. En parallèle, tous les géants de la tech comme Tencent, Alibaba ou JD.com cherchent à mettre au point leur propre robot conversationnel.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 17/03/2023 à 11:11
Signaler
Les chinois qui lancent le placebo d'un placebo et on nous dit qu'ils sont à la pointe de la technologie, oui oui on y croit... ^^

à écrit le 16/03/2023 à 18:19
Signaler
Les chinois habitués à piller les technologies des occidentaux ou à faire du copier-coller ont apparemment échoués à voler les codes de CHATGPT. Tant mieux !

à écrit le 16/03/2023 à 11:15
Signaler
L'impérialisme yankee et ses laquais de la CIA-MOSSAD tentent de se consoler comme ils peuvent....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.