Dans l'ombre de la Chine, Taïwan déroule le tapis rouge aux startups

 |   |  1057  mots
Une autre Chine, très occidentalisée. Autant il est difficile pour les étrangers de se lancer dans la Chine continentale, autant les liens de Taïwan avec l’Occident sont nombreux.
Une autre Chine, très occidentalisée. Autant il est difficile pour les étrangers de se lancer dans la Chine continentale, autant les liens de Taïwan avec l’Occident sont nombreux. (Crédits : Reuters)
REPORTAGE. Discrète, l’île veut s’affirmer aux yeux des startups comme une porte d’entrée sur le marché asiatique. Elle fait valoir des leaders mondiaux de l’informatique et une formidable puissance industrielle.

Taïwan veut séduire les startups. Plus de 460 jeunes pousses venues des quatre coins du monde ont exposé au salon Computex, « le CES asiatique », qui se déroulait du 28 mai au 1er juin à Taipei (capitale de Taïwan). Parmi elle, une petite délégation française, de sept startups, officiait sous une bannière à l'effigie du traditionnel coq rouge, emblème de la French Tech. Lancée en 2016, la communauté French Tech à Taïwan regroupe 24 startups et environ 130 membres actifs, dont le fabricant d'enceintes de luxe Devialet, présent sur la petite île depuis 2017.

À titre de comparaison, la Chine dispose de trois communautés French Tech (Beijing, Shanghai et Hong Kong-Shenzhen, qui compte à lui seul plus de 300 membres actifs). « Taïwan est un pays auquel les startups ne pensent pas forcément alors qu'il y a énormément d'opportunités », estime Gia Dinh To, conseillère en politiques commerciales au sein de Business France, agence d'accompagnement des entreprises de l'Hexagone à l'international. Taïwan est historiquement réputé pour son savoir-faire technologique.

L'île mise sur ses leaders mondiaux de l'informatique (Acer, Asus, HTP...) mais aussi les fameux « ODM » pour « original...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/06/2019 à 9:03 :
Taïwan est complètement liée aux intérêts des américains si elle veut subsister.
Réponse de le 11/06/2019 à 11:30 :
Ah oui. Vous n'avez pas entendu parler de nos frégates et Mirage qui sécurisent le périmètre aérien ?
Réponse de le 11/06/2019 à 17:31 :
Vous pourriez être plus clair ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :