Grover lève 37 millions d'euros pour s'imposer dans la location de produits tech

 |   |  403  mots
De gauche à droite : Thom Cummings (directeur marketing), Michael Cassau (fondateur et Pdg de Grover) et Thomas Antonioli (directeur financier).
De gauche à droite : Thom Cummings (directeur marketing), Michael Cassau (fondateur et Pdg de Grover) et Thomas Antonioli (directeur financier). (Crédits : DR)
La plateforme berlinoise, qui se présente comme une alternative à l'achat, propose des abonnements pour louer des produits tech. Créée en 2015, Grover est uniquement présent sur le marché allemand. Grâce à cette levée de fonds, la jeune pousse souhaite développer de nouvelles offres et s'internationaliser.

Envie du smartphone dernier cri ou d'un gadget à la mode ? La jeune pousse Grover, qui se présente comme une alternative à l'achat de produits Tech, a annoncé ce lundi une levée de fonds de 37 millions d'euros en série A. Créée en 2015, cette startup berlinoise propose des abonnements - mensuels, trimestriels ou annuels - pour louer toute sorte de produits technologiques : ordinateurs et smartphones, mais aussi casques de réalité virtuelle, vidéoprojecteurs, enceintes connectées... Leur crédo : « expérimenter plus, gaspiller moins ».

Le tour de table a été mené par Circularity Capital, spécialiste de l'économie circulaire, et soutenue par Coparion, Samsung NEXT et la banque privée allemande Varengold Bank, ainsi que par des investisseurs tels que Commerzbank's Main Incubator et June Fund. La levée se compose de "12 millions d'euros provenant d'investisseurs en fonds propres et de 25 millions d'euros de capitaux d'emprunt", précise le communiqué de presse.

"Nous croyons que Grover connaîtra un fort succès et aura un impact durable sur la façon dont les consommateurs accèdent et interagissent avec la technologie", a commenté David Mowat, associé chez Circularity Capital.

Une nouvelle offre B2B

La startup de 40 employés revendique un taux de croissance de 20% par mois. Actuellement présent sur le marché allemand, après un retrait au Royaume-Uni, Grover souhaite préparer son internationalisation et développer de nouvelles formules d'abonnements.

"Cette nouvelle levée de fonds est un grand pas pour Grover qui propose aux consommateurs une nouvelle manière d'accéder aux produits technologiques. En plus de l'entrée dans de nouveaux marchés, ce financement nous permettra d'offrir de nouveaux modèles d'utilisation innovante à nos clients", s'est félicité dans un communiqué de presse, Michael Cassau, fondateur et PDG de Grover, sans préciser les prochains marchés clés pour la startup.

Parmi les nouvelles offres, figure "Grover Mix", un abonnement mensuel à prix fixe permettant d'échanger entre les différents produits de la plateforme à n'importe quel moment, rapporte le site spécialisé TechCrunch. Il permettra également de pouvoir acheter l'article à un prix réduit, si le consommateur l'a loué en premier. La deuxième offre en cours de développement, baptisée "Startup Get Grover", s'adressera aux jeunes pousses. Elle permet aux startups de s'équiper provisoirement - par exemple, constituer un petit parc d'ordinateurs - sans avoir à dépenser de grandes sommes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :