Le français Talan lève 100 millions d'euros pour s'internationaliser

 |   |  318  mots
Talan, cabinet de conseils en transformation digitale pour grands groupes et PME, table sur un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros en 2018.
Talan, cabinet de conseils en transformation digitale pour grands groupes et PME, table sur un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros en 2018. (Crédits : DR)
Déjà présent dans une dizaine de pays, le cabinet de conseils en transformation digitale souhaite accélérer son déploiement à l'international. Talan veut également agrandir ses effectifs. Objectifs : réaliser un demi-milliard de chiffre d'affaires et recruter 3.000 employés d'ici 2020.

Talan voit grand. Le cabinet de conseils en transformation digitale pour grands groupes et PME a annoncé ce vendredi lever 100 millions d'euros. L'objectif : accélérer son déploiement à l'international et agrandir son effectif. L'entreprise française a bouclé ce tour de table auprès de ses investisseurs historiques (la Société Générale/Crédit du Nord, BNP Paribas, CIC) et d'un nouvel entrant, LCL, coordinateur de l'opération globale. Tikehau Capital et le fonds Allianz Global Investors participent également à cette levée. 40 managers de Talan font également leur entrée à hauteur de 6,4% dans le capital, "qui est désormais détenu à 85% par les actionnaires historiques et des collaborateurs du groupe", précise le communiqué de presse.

Lancé en 2002, Talan revendique une croissance de 15% en 2017, pour un chiffre d'affaires de 185 millions d'euros. Le groupe se donne pour objectif de plus que doubler ses revenus d'ici 2020, afin d'atteindre le demi-milliard d'euros de chiffre d'affaires. Talan veut profiter de sa levée de fonds pour mettre en place une "politique de croissance externe proactive, en proposant à des sociétés cibles" de rejoindre le groupe, selon le communiqué de presse.

Recrutement de 3.000 employés d'ici 2020

La société parisienne va aussi agrandir massivement ses équipes. Elle vise un effectif de 2.500 employés d'ici la fin de l'année, dont 900 recrutements. À l'horizon 2020, Talan souhaite intégrer 3.000 employés dans son groupe. En musclant ses équipes, la société veut ainsi accélérer son déploiement à l'international. Basé à Paris, Talan est déjà présent dans près de dix pays (Angleterre, Espagne, Suisse, Luxembourg, États-Unis, Canada, Tunisie, Maroc et Singapour).

Le cabinet de conseil va se doter "dès septembre prochain d'une direction internationale, implantée à Londres", selon le communiqué de presse. Le groupe souhaite ouvrir des bureaux en Belgique, en Italie, au Portugal et aux Pays-Bas d'ici 2019. Talan table sur un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros en 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/07/2018 à 14:49 :
Quand on est pas capable de prouver son utilité au niveau national, on cherche un débouché sur l'international auquel on ajoute une publicité de soutien financier, cela permet d'attirer plus de gogo!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :