Prix 10.000 startups 2020 : découvrez les finalistes dans la catégorie "Environnement & Energie"

Au terme d'un tour de France d'un mois réalisé pré-confinement, La Tribune et son jury d'experts de l'innovation (BNP Paribas, Enedis, WeHealth Digital Medicine, Bpifrance, Business France) ont désigné les 8 lauréats régionaux dans la catégorie "Environnement & Energie" du prix 10.000 startups pour changer le monde 2020. Qui sera le grand gagnant national ? Découvrez Alvie, Auum, BeFC, BioRenGaz, Expliceat, Fonto de Vivo, ITK et Inalve. Résultats le lundi 7 septembre.
Découvrez les finalistes dans la catégorie Environnement & Energie de la saison 8 du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune.
Découvrez les finalistes dans la catégorie "Environnement & Energie" de la saison 8 du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune. (Crédits : DR)

Puisque l'innovation bouillonne partout en France, La Tribune s'engage depuis 8 ans à repérer et à mettre en avant toute la diversité de l'entrepreneuriat made in France. Après un lancement exceptionnel au CES de Las Vegas en janvier dernier, notre jury d'experts et de journalistes a réalisé un tour de France de l'innovation dans 8 métropoles (Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Paris), en janvier et en février, à la recherche des entrepreneur(e)s qui changent le monde.

Dans chaque ville, un lauréat régional a été primé dans chacune des six catégories qui incarnent les plus grands défis du XXIè siècle : l'industrie du futur ; l'environnement et l'énergie ; la santé ; les innovations d'usage (smart tech) ; l'exploitation du trésor des données (data & IA) ; et une dernière catégorie, Start, pour les projets naissants dans tous les domaines. 47 lauréats régionaux ont été désignés, mais il n'y aura que 7 grands gagnants nationaux, un par catégorie, ainsi qu'un prix coup de cœur. Qui succédera à nos anciens lauréats Doctolib, ManoMano, Dataiku, iAdvize, Shadow by Blade, Argolight ou encore Golem.ai ?

Inscrivez-vous pour assister virtuellement à la cérémonie de remise des prix, en direct depuis le plateau TV de La Tribune, le lundi 7 septembre à 12h30 en présence de Cédric O, secrétaire d'Etat à la Transition numérique et aux communications électroniques, et Kat Borlongan, directrice de la Mission French Tech !

Inscrivez-vous également aux débats de La Rentrée de la Tech, des table-rondes à Paris le 7 septembre et dans les 12 autres métropoles French Tech jusqu'au 18 septembre, sur les enjeux de l'écosystème tech post-Covid, en direct sur le site latribune.frDécouvrez le programme.

Découvrez les 8 finalistes 2020 dans la catégorie Environnement & Energie :

  • Alvie, le capteur qui adapte les cultures à leur micro-climat / Lille

Représenté par Edita Bezegova, 32 ans, cofondatrice.

Alvie a lancé Hygo, un capteur connecté fournissant des données en temps réel sur les cultures. L'objectif : comprendre précisément le micro-climat de chaque parcelle et adapter parfaitement la pulvérisation de produits phytosanitaires, afin de baisser de 40% l'utilisation de pesticides sans réduire le rendement.

  • Auum, l'alternative aux gobelets en entreprise / Paris

Représenté par Clément Houllier, 31 ans, cofondateur et CEO.

Acronyme de "Arrêtons l'usage unique maintenant", Auum a développé Yello-1, une machine capable de nettoyer, désinfecter et sécher un verre ou une tasse en 5 secondes avec 1cl d'eau et sans produit chimique. Son secret : une technologie brevetée utilisant la vapeur. Cet usage permet à des entreprises de proposer une alternative aux gobelets à leurs salariés.

  • BeFC, les piles écologiques de demain / Grenoble

Représenté par Jules Hammond, 29 ans, CEO.

Spin-off du CNRS, cette pépite grenobloise fabrique des piles à biocarburant écologiques à base de papier, pour remplacer les piles boutons polluantes pour l'électronique embarquée et le monde médical (pacemaker...).

  • BioRenGaz, la méthanisation des déchets à moindre coût / Strasbourg

Réprésenté par Jonathan Fritsch, 33 ans, fondateur.

La startup développe une nouvelle technologie de méthanisation incorporant des supports de cultures renouvelables. Ceux-ci permettent la réduction des coûts d'exploitation des installations de valorisation des déchets alimentaires pour les agriculteurs, les collectivités, les opérateurs/investisseurs et les industriels.

  • Expliceat, la machine qui recycle le pain / Bordeaux

Représenté par Franck Wallet, 36 ans, ingénieur/fondateur.

Laboratoire d'innovations dédié à la lutte contre le gaspillage alimentaire, Expliceat a développé une machine, appelée le Crumbler, qui transforme le pain non vendu des boulangers en une poudre réutilisable, évitant le gaspillage alimentaire. La startup cible les boulangeries indépendantes et la grande distribution pour éviter le gaspillage de cette manière première alimentaire.

  • Fonto De Vivo, le purificateur d'eau pour les catastrophes naturelles / Nantes

Représenté par David Monnier, 50 ans, cofondateur et CEO.

L'entreprise conçoit en collaboration avec de grandes ONG françaises des purificateurs baptisés Orisa, qui filtrent toutes les eaux de surface des contaminations biologiques par simple pompage manuel. En usage quotidien, il garantissent de l'eau potable pour une famille pendant au moins 5 ans grâce à un système de maintenance permanent innovant et breveté. Ils sont vendus aux ONG qui les distribuent auprès des populations victimes de catastrophes naturelles dans le monde.

  • ITK, l'intelligence artificielle au service de l'agriculture de masse / Toulouse

Représenté par Aline Bsaibes, 41 ans,  Pdg.

Pionnier des services connectés pour l'agriculture, Intelligence Technology Knowledge (ITK) est un éditeur d'OAD (outils d'aide à la décision) pour permettre aux agriculteurs de mieux produire en respectant l'environnement. Ses solutions équipent 2 millions d'acres dans le monde et portent sur la viticulture, les grandes cultures et l'élevage. Elles permettent notamment de prédire les rendements de cultures, les risques de maladies ou les besoins en irrigation.

  • Inalve, nourrir la planète avec des micro-algues / Nice

Représenté par Christophe Vasseur, 47 ans, CEO et cofondateur.

Cette biotech niçoise cultive et transforme les micro-algues en ingrédients premium et renouvelables pour l'alimentation animale, et notamment l'aquaculture.

Qui sera le grand gagnant 2020 dans la catégorie "Environnement & Energie" ? Découvrez les résultats le 7 septembre.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.