Prix 10.000 startups 2020 : découvrez les finalistes dans la catégorie "Start"

 |  | 989 mots
Découvrez les finalistes dans la catégorie Start de la saison 8 du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune.
Découvrez les finalistes dans la catégorie "Start" de la saison 8 du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune. (Crédits : DR)
Au terme d'un tour de France d'un mois réalisé pré-confinement, La Tribune et son jury d'experts de l'innovation (BNP Paribas, Enedis, WeHealth Digital Medicine, Bpifrance, Business France) ont désigné les 8 finalistes régionaux dans la catégorie "Start" du prix 10.000 startups pour changer le monde 2020. Qui sera le grand gagnant national ? Découvrez Arrosia, Feelcity, FinX, Fundamenta, GoWork&Co, La Bille Bleue, Sibius et TrackAp. Résultats le lundi 7 septembre.

Puisque l'innovation bouillonne partout en France, La Tribune s'engage depuis 8 ans à repérer et à mettre en avant toute la diversité de l'entrepreneuriat made in France. Après un lancement exceptionnel au CES de Las Vegas en janvier dernier, notre jury d'experts et de journalistes a réalisé un tour de France de l'innovation dans 8 métropoles (Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Paris), en janvier et en février, à la recherche des entrepreneur(e)s qui changent le monde.

Dans chaque ville, un lauréat régional a été primé dans chacune des six catégories qui incarnent les plus grands défis du XXIè siècle : l'industrie du futur ; l'environnement et l'énergie ; la santé ; les innovations d'usage (smart tech) ; l'exploitation du trésor des données (data & IA) ; et une dernière catégorie, Start, pour les projets naissants dans tous les domaines. 47 lauréats régionaux ont été désignés, mais il n'y aura que 7 grands gagnants nationaux, un par catégorie, ainsi qu'un prix coup de cœur. Qui succédera à nos anciens lauréats Doctolib, ManoMano, Dataiku, iAdvize, Shadow by Blade, Argolight ou encore Golem.ai ?

Inscrivez-vous pour assister virtuellement à la cérémonie de remise des prix, en direct depuis le plateau TV de La Tribune, le lundi 7 septembre à 12h30 en présence de Cédric O, secrétaire d'Etat à la Transition numérique et aux communications électroniques, et Kat Borlongan, directrice de la Mission French Tech !

Inscrivez-vous également aux débats de La Rentrée de la Tech, des table-rondes à Paris le 7 septembre et dans les 12 autres métropoles French Tech jusqu'au 18 septembre, sur les enjeux de l'écosystème tech post-Covid, en direct sur le site latribune.frDécouvrez le programme.

Découvrez les 8 finalistes 2020 dans la catégorie Start :

  • Arrosia, l'alternative aux résines chimiques pour nos objets du quotidien / Bordeaux

Représenté par Camille Suarez, 25 ans, fondatrice et CEO.

Préoccupée par l'impact culturel et environnemental des ressources disponibles inexploitées sur notre territoire, Camille Suarez a créé et souhaite valoriser un nouveau matériau, l'Ecopin, constitué à partir de la résine des pins des Landes. L'objectif est de générer progressivement une alternative non toxique, durable et rentable aux résines issues de la pétrochimie, tout en créant du lien social et en valorisant les ressources naturelles du territoire des Landes. Cette résine est utilisée comme composite pour la fabrication d'objets design de l'habitat ou d'équipements de sports comme des planches de surf.

  • Feelcity, l'appli pour sortir des sentiers battus / Marseille

Représenté par Nicolas Garcin, 25 ans, cofondateur.

Feelcity propose une plateforme destinée aux offices de tourisme, notamment en zones rurales, pour les aider à promouvoir et à mettre en valeur la richesse de leur patrimoine et leurs activités touristiques. Elle recense les activités et les points d'intérêt du territoire et permet au visiteur de planifier des parcours de visite et de réserver ses billets en ligne.

  • FinX, des membranes bio-inspirées pour les bateaux électriques / Paris

Représenté par Harold Guillemin, 28 ans, CEO.

La startup remplace l'hélice des bateaux par une membrane ondulante, inspirée des poissons, pour faire fonctionner des bateaux électriques et, à terme, réduire l'impact environnemental du transport maritime. Protégée par un brevet, la technologie a la particularité de ne pas « mixer » le fluide comme le fait une hélice, mais de le propulser en ligne droite. Ainsi, elle permet jusqu'à 30% d'économie d'énergie par rapport à une hélice à même vitesse.

  • Fundamenta, les fondations écologiques sèches et sans béton / Nîmes

Représenté par Christelle Dury, 52 ans, fondatrice et CEO.

Après une expérience de trente ans dans le domaine de la construction, l'entrepreneuse Christelle Dury a conçu un système de fondations sèches et sans béton, avec l'objectif de révolutionner la manière de construire les fondations.

  • GoWork&Co, le WeWork des télétravailleurs nomades / Nancy

Représenté par Régis Talidec, 40 ans, CEO.

Cette plateforme du travail indépendant accompagne la mobilité professionnelle des télétravailleurs nomades, salariés itinérants, commerciaux, étudiants à la recherche d'espaces de travail ou de salles de réunion/séminaires, en proposant un accès illimité à un réseau de cafés, hôtels, restaurants et lieux atypiques qui mettent à leur disposition leurs espaces libres et mètres carrés disponibles, partout en France.

  • La Bille Bleue, le nouveau label pour la viande éthique / Nantes

Représenté par Erwan Spengler, 35 ans, Pdg.

Animé par la volonté de changer les pratiques de l'industrie agro-alimentaire et de respecter le bien-être animal, l'entrepreneur pousse les agriculteurs à produire du lait et de la viande de manière éthique via un label, et commercialiser leur production.

  • Sibius, le premier thermomètre neurocognitif / Lyon

Représenté par Guillaume Bezié, 51 ans, CEO et cofondateur.

Fruit de plusieurs années de recherche au CNRS, la startup développe le premier thermomètre neurocognitif. Basé sur l'intelligence artificielle, il peut déceler en quelques minutes et suivre l'évolution des troubles neurocognitifs comme l'autisme chez l'enfant de 3 à 11 ans, et demain la maladie d'Alzheimer, la dyslexie ou le risque de commotion cérébrale pour les sportifs.

  • TrackAp, le traqueur pour les vélos partagés / Lille

Représenté par Gabriele Marsili, 26 ans, cofondateur et CTO.

TrackAp conçoit un traqueur GPS autonome intégrable discrètement dans le guidon du vélo. Il permet de géolocaliser le bicycle en permanence pour le retrouver facilement en cas de perte ou de vol, et il fait aussi remonter des données brutes et anonymes qui servent aux gestionnaires de flottes, notamment les collectivités, d'analyser la vraie utilisation du vélo et d'adapter leur service en fonction.

Qui sera le grand gagnant 2020 dans la catégorie "Start" ? Découvrez les résultats le 7 septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :