Fréquentation record pour les sites de recrutement européens

 |   |  327  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le cabinet comScore rapporte qu'un tiers des internautes européens (Europe élargie) a consulté des sites liés au recrutement, à la carrière ou à la formation en septembre. Une catégorie dont la fréquentation a enregistré des records d'audiences. Plus globalement, ce sont les Britanniques qui passent le plus de temps sur le Web.

Carrière, recrutement, emploi, formation.... Des thèmes très en vogue sur la Toile. C'est ce que montre une étude du cabinet comScore, spécialisé dans la mesure d'audience d'Internet et publiée ce lundi. L'étude présentée comme un panorama européen en septembre a agrégé les usages de quarante-neuf pays (dont la Russie et la Turquie).

L'emploi, au coeur des connexions

Sur les 373,4 millions d'internautes recensés (visiteurs uniques plus précisément) en septembre 2011, plus de 108 millions ont consulté des sites proposant des services de recrutement et développement professionnel, soit 14% de plus que le mois précédent. Selon comScore, cette catégorie "obtient ainsi une audience sans précédent". A noter que la sous-catégorie "Formation et Education"' a affiché la plus forte croissance (+28%), la recherche d'emploi ayant également connu une forte hausse (21%). Pas si étonnant au regard de la multiplication des plans sociaux et de la hausse du chômage.

Avec plus de 9,4 millions de visiteurs uniques comptabilisés en septembre et en progression de 7% par rapport au mois précédent, Monster est le leader. Mais c'est son challenger, Indeed, qui bondit le plus (+39%), suivi de Jobrapido, à la troisième position avec 8,3 millions de visiteurs uniques. Espace Emploi International est le seul site à reculer sur la période.

Plus de 50 millions d'internautes russes et allemands

"En septembre 2011, la Russie a dépassé l'Allemagne en termes de nombre de visiteurs uniques en ligne", rapporte encore l'étude qui fait état de respectivement 50,8 millions et 50,1 millions de visiteurs uniques russes. Numéro trois, la France dépasse pourtant la Russie et l'Allemagne en terme de temps passé sur Internet. La durée moyenne dans l'Hexagone s'établit à 27,2 heures par mois en moyenne. Mais sur tous les pays étudiés, ce sont les Britanniques qui passent le plus de temps sur la Toile, et de loin avec 35,6 heures, suivis par les ressortissants des Pays-Bas et de Turquie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :