Springer lance en France un site de promotions géolocalisées

 |   |  395  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Kaufda.de)
Le groupe berlinois, propriétaire de Seloger.com et d'Aufeminin.com, ouvre Bonial, un portail de géolocalisation des bonnes affaires.

Dans l'Hexagone, le modèle allemand n'inspire pas seulement les politiques publiques. Délaissant sa stratégie d'acquisitions jusqu'ici poursuivie dans l'Internet en France (rachat de Seloger.com pour 620 millions d'euros), le puissant groupe de médias allemand Axel Springer a lancé jeudi Bonial, un portail référençant les promotions ville par ville. Déclinaison française de kauf.DA, son portail de consultation de prospectus et de catalogues de magasins de proximité.

Cette start-up, fondée il y a trois ans par Christian Gaiser avec deux associés, est devenue rentable en deux ans et revendique aujourd'hui 3 millions de visiteurs uniques. Axel Springer a racheté la jeune firme berlinoise employant près de 140 salariés en mars. Le site kauf.DA ainsi que ses applications pour iPhone, iPad et Android proposent de consulter les prospectus et catalogues des enseignes situées près de chez soi. Deux cents enseignes présentes en Allemagne - des drogueries Schlecker ou Rossmann à Decathlon en passant par McDonald's, les magasins d'électronique Saturn et Mediamarkt ou la banque Sparda - paient à kauf.DA une commission chaque fois qu'un internaute clique sur leur prospectus. Jusqu'en avril 2012, Bonial référence gratuitement les prospectus des magasins identifiés, dans l'espoir de signer d'ici là des contrats avec ces distributeurs. Le portail vise les chasseurs de bonnes affaires qui ne veulent pas attendre la livraison d'un produit commandé sur Internet mais aussi ceux qui souhaitent découvrir de chez eux produits et enseignes, confie le jeune président de Bonial, Matthias Berahya-Lazarus.

Internationalisation

Après son succès inattendu en Allemagne, kauf.DA a choisi d'entamer son internationalisation par le marché français. Pour Christian Gaiser, 25 ans, si la greffe Bonial prend auprès des enseignes françaises, cela permettra d'envisager de poursuivre l'internationalisation sur des marchés où ces enseignes sont également fortes, comme « l'Italie, l'Espagne ou le Brésil ». L'autre raison est la forte implantation d'Axel Springer sur l'Internet français : Bonial bénéficie ainsi de l'aide des équipes d'Aufeminin.com, le portail racheté en 2007. Et face aux distributeurs, Bonial peut aussi compter sur le savoir-faire de PGP (Publications Grand Public), la filiale d'Axel Springer vendant ses magazines aux caisses des hypers et supermarchés...

Ce lancement doit aider le groupe à porter, au niveau mondial, le numérique de 30 % de son chiffre d'affaires à 50 % d'ici à cinq ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2011 à 17:56 :
Je consulte déjà depuis plusieurs années le site PromoAlert. Pourquoi ne pas parler de ce qui existe déjà?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :