Sur la plate-forme vidéo Vine, partager ses petits formats peut rapporter gros

 |   |  376  mots
Vine, le site de vidéos de six secondes aux 40 millions d'utilisateurs.
Vine, le site de vidéos de six secondes aux 40 millions d'utilisateurs. (Crédits : Vine)
Le site de partage de vidéos de Twitter permet déjà à certain de ses utilisateurs les plus suivis de gagner de l'argent grâce à des marques.

Après sept mois d'existence, Vine, l'application de partage de vidéos de six secondes de Twitter, connaît déjà un succès certain. Elle compte pas moins de 40 millions d'utilisateurs. Les grandes marques ne sont d'ailleurs pas insensibles à cette audience. FoxBusiness rapporte sur son site Internet que des utilisateurs ayant plusieurs centaines de milliers de followers commencent à recevoir de l'argent pour le pouvoir médiatique qu'ils exercent sur le site.

C'est le cas de Meagan Cignoli, qui pourtant « n'a ciblé personne ». Ses 315 000 abonnés sur Vine ont déjà attiré de nombreuses marques « venues de leur plein gré ou via des agences ». Un intérêt tel qu'elle travaille à présent à plein temps pour des campagnes de pub sur le réseau social. Si certains accords de confidentialité lui interdisent de dire combien elle gagne, Cignoli estime toutefois que cela représente « 90% de ses revenus actuels ».

Un intérêt pour la vidéo et le format court

D'après CareWorksTech, le trafic vidéo mobile a représenté en 2012, 51% du trafic mobile total. Aux Etats-Unis, rien qu'au mois de février les Américains ont regardé plus de 3 millions d'heures de vidéos. Outre l'aspect vidéo, les marques éprouvent « un grand intérêt pour le format court, car nous voulons consumer vite », précise Heather Taylor, vice-président de l'agence de publicité Ogilvy. Les vidéos de marque sur Vine seraient ainsi partagées « quatre fois plus que les autres vidéos ».

Il est important de noter ici que ce sont des marques qui rémunèrent les créateurs de contenu et non le site en lui-même comme sur les autres plate-formes d'hébergement de vidéo comme YouTube ou DailyMotion. Le placement de produits dans des courtes vidéos rapportent en tout cas  suffisamment pour que leur réalisateur puisse se payer un agent, selon le site FastCompany.com. 

Le succès de Vine reste toutefois à nuancer. Le site affichait 13 millions d'utilisateurs réguliers le mois dernier, loin des 130 millions d'Instragram. Et si une bande-annonce du film Wolverine a été diffusée sur le site de partage de vidéos courtes, le film Jobs a préféré lui le réseau de photos appartenant désormais à Facebook.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/09/2013 à 7:34 :
Voici un site ou on retrouve les plus drôles....
www.vineseek.net
a écrit le 30/08/2013 à 12:45 :
A l'initiative @vyelmusic, quelques créatifs se sont regroupés pour créer la première communauté Vine en France (6sec.fr). Le but étant de recenser les talents français sur Vine afin qu'ils puissent échanger et voir leurs vines publiés sur le compte vine "6 secondes" Twitter et Facebook. Ce projet tout récent est encouragé par Jérome Jarre ( le français qui à plus de 2 millions de followers sur Vine)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :