Avec l'enceinte connectée Echo Look, Amazon s'incruste aussi dans le dressing

 |   |  437  mots
L'enceinte connectée Echo Look, vendue uniquement sur invitation pour le moment, coûte 200 dollars.
L'enceinte connectée Echo Look, vendue uniquement sur invitation pour le moment, coûte 200 dollars. (Crédits : Amazon)
Le géant de la vente en ligne a sorti mercredi une nouvelle enceinte connectée, baptisée Echo Look. Elle permet de se prendre en photo pour recevoir des recommandations sur sa tenue du jour... Un gadget soulevant des inquiétudes quant à la protection des données personnelles.

Amazon s'installe encore davantage dans l'intérieur de ses clients - et renforce ses ambitions dans la maison connectée. La société de Seattle a présenté mercredi une nouvelle enceinte intelligente, baptisée Echo Look. Dotée d'un microphone et d'un appareil photo, elle permet de se prendre en photo pour recevoir des conseils sur sa tenue du jour. La caméra fonctionne par commande vocale, à l'aide de l'assistant virtuel Alexa développé par Amazon, explique une vidéo de présentation. Echo Look complète la gamme Echo, lancée en 2014 et conçu comme un centre de contrôle pour les objets connectés de la maison. Ces enceintes intelligentes permettent de se faire lire des articles, consulter la météo, éteindre les lumières ou encore écouter de la musique... Echo Look, uniquement disponible sur invitation pour le moment, coûte 200 dollars hors taxes aux Etats-Unis.

L'enceinte fonctionne avec une application, nommée "Style Check", permettant de comparer deux tenues et de les noter, précise The Verge. Echo Look propose ensuite une sélection de tenues personnalisées, devant plaire à son utilisateur. Ce système repose sur le "machine learning" (en français, apprentissage automatique), une technique d'intelligence artificielle. Objectif : améliorer les conseils et les recommandations en agrégeant toujours plus de données. Plus le client utilisera l'enceinte, plus la sélection d'Amazon est censée s'affiner. Une façon pour le géant de l'e-commerce de se renforcer dans l'intelligence artificielle - une ligne de conduite dictée par Jeff Bezos dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires mi-avril.

Vers des "fuites de photos dénudées" ?

Comme tous les objets connectés, le nouveau gadget d'Amazon fait craindre des menaces pour la vie privée de ses utilisateurs. "Echo Look a l'air amusant... jusqu'à ce qu'il soit piraté et laisse fuiter vos photos dénudées", a commenté mercredi Paul Armstrong, de la société de conseil Here/Forth, dans une tribune publiée par Forbes. Car les photos et les vidéos seront stockées sur le cloud et les serveurs d'Amazon. "Le personnel désigné d'Amazon pourrait consulter ces photos et vidéos pour fournir et améliorer nos services, comme pour les commentaires de "Style Check", assure à TechCrunch un porte-parole d'Amazon. "Nous avons des contrôles rigoureux en place pour restreindre l'accès à ces images", précise la société de Seattle. Amazon confie également ne pas "fournir d'informations personnelles à des annonceurs ou des sites tiers qui affichent de la publicité basée sur les intérêts" des internautes.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/04/2017 à 8:31 :
big brother jusque dans votre dressing! et en plus il faut payer pour!
un frigo connecte qui enverra a la secu le nombre de bieres que vous avez bues hier soir, et si vous avez mange de la viande rouge plutot que du poisson, ce qui vous vaudra un avertissement et une menace de deremboursement
une borne dans votre salon qui verra ce que vous faites, si vous etes poli au telephone, si les sujets que vous abordez avec votre femme sont politiquement corrects, et si vous allez bien voter le 7 mai........
du bon vieux temps de la stasi, ca existait deja, mais les gens ne payaient pas pour, et les agents devaient etre malins pour mettre appartements et telephones sur ecoute

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :