Dans la Silicon Valley aussi, la tech se mobilise contre le racisme

 |   |  791  mots
(Crédits : Reuters)
Suite aux manifestations de grande ampleur qui parcourent l'Amérique depuis l'assassinat de George Floyd, les entreprises des nouvelles technologies s'impliquent dans la lutte contre les inégalités. Mais certains doutent de leur sincérité.

Géants de la Silicon Valley, startups et fonds d'investissement sont nombreux à se mobiliser suite à l'assassinat de George Floyd par un policier de Minneapolis, qui a suscité une vague d'indignations et de manifestations dans tout le pays. Tim Cook, le directeur général d'Apple, a apporté son soutien au mouvement dans une lettre ouverte, Mark Zuckerberg a affirmé dans une tribune que son entreprise devait faire davantage pour lutter contre le racisme et les inégalités, tandis que les employés de Google ont respecté 8 minutes et 46 secondes de silence en la mémoire de George Floyd, correspondant au temps pendant lequel l'homme a été maintenu au sol et étouffé.

Mais ces entreprises ont aussi joint le geste à la parole, principalement sous la forme de donations en faveur de diverses associations. Google a ainsi annoncé mercredi 3 juin que 12 millions de dollars seraient versés à plusieurs groupes luttant contre le racisme, tandis que YouTube, qui appartient à Google, a promis un...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/06/2020 à 9:38 :
"Mais certains doutent de leur sincérité"

Les râleurs habituels ceux dotés d"une "mauvaise digestion" dont dirait Nietzsche puisque il est évident que leur intérêt premier est l'égalité entre tous, leur business se reposant sur les actes du plus grand nombre et non sur leur argent, plus ils ont d'utilisateurs et plus ils gagnent de pognon !

Or le blanc est minoritaire sur cette planète et de très loin ils ne vont pas s'interdire 70% des clients de la planète !

Que de bavardages inutiles tiens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :