Election de Trump : Facebook va fournir au Congrès les publicités liées à la Russie

 |   |  256  mots
(Crédits : Reuters/Philippe Wojazer)
Facebook va fournir au Congrès américain, qui enquête sur une possible influence de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016, des informations sur des publicités liées à ce pays postées sur le réseau social, a annoncé ce dernier jeudi.

Il y a deux semaines, le groupe avait révélé que des centaines de faux comptes probablement activés depuis la Russie avaient été utilisés pour acheter des publicités afin de nourrir des tensions politiques aux Etats-Unis avant et après l'élection présidentielle de 2016. Depuis, la pression montait autour du groupe pour qu'il fournisse le contenu de ces publicités au Congrès.

Ne pas saper la démocratie avec les réseaux sociaux

"Je crois fermement dans le processus démocratique et dans le fait de protéger son intégrité", a déclaré jeudi le patron-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, dans une déclaration en direct sur le réseau social. "Je refuse que quiconque utilise nos outils pour saper la démocratie", a-t-il ajouté.

"Nous travaillons activement avec le gouvernement américain dans son enquête sur l'implication de la Russie" dans l'élection présidentielle remportée en 2016 par Donald Trump, a souligné le dirigeant. "Ce matin, j'ai demandé à nos équipes de fournir au Congrès les publicités que nous avons trouvées", a encore dit le fondateur de Facebook.

Grâce à une enquête interne, toujours en cours selon Mark Zuckerberg, Facebook avait annoncé le 7 septembre avoir repéré 470 comptes ayant dépensé au total près de 100.000 dollars entre juin 2015 et mai 2017 pour publier des annonces mettant en avant de fausses informations ou mener l'internaute à des pages contenant ce type de message.

Cette somme correspond à l'achat d'environ 3.000 annonces sur le réseau.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :