L'amende européenne plombe Alphabet (Google) au deuxième trimestre

D'un montant record de 2,42 milliard d'euros, l'amende infligée par la Commission européenne à Google pour abus de position dominante a fait chuter le bénéfice net d'Alphabet. Celui-ci, tout comme le chiffre d'affaires, reste supérieur aux attentes.
La filiale Google apporte l'essentiel des revenus d'Alphabet, avec un bénéfice d'exploitation de 7,8 milliards de dollars, contre près de 7 milliards au deuxième trimestre 2016.
La filiale Google apporte l'essentiel des revenus d'Alphabet, avec un bénéfice d'exploitation de 7,8 milliards de dollars, contre près de 7 milliards au deuxième trimestre 2016. (Crédits : PAWEL KOPCZYNSKI)

Alphabet, la maison mère de Google, a publié lundi un bénéfice net en forte baisse, à 3,52 milliards de dollars au deuxième trimestre, plombé par l'amende infligée par l'Union européenne.  Le 27 juin, Bruxelles a en effet infligé une amende record à Google pour abus de position dominante, d'un montant de 2,42 milliards d'euros (environ 2,7 milliards de dollars), ce qui pulvérisait le record précédent : dans un cas d'abus de position dominante, l'amende la plus importante jamais prononcée par la Commission européenne s'élevait jusqu'alors à 1,06 milliard d'euros, contre le géant américain des puces informatiques Intel, en 2009.

L'exécutif européen, gardien de la concurrence dans l'UE, accuse Google d'avoir abusé de sa position dominante dans la recherche en ligne pour favoriser son comparateur de prix "Google Shopping". Dans quasiment tous les pays européens, le moteur de recherche Google détient une part de marché supérieure à 90%.

Bénéfice et chiffre d'affaires font mieux que prévu

Malgré cette sanction le bénéfice par action, référence aux Etats-Unis, est supérieur aux attentes et ressort à 5,01 dollars contre 4,83 dollars attendus. Sans tenir compte de l'amende, le bénéfice net est de 6,26 milliards (contre 4,9 milliards à la même période l'an dernier), soit 8,9 dollars par action, là aussi meilleur qu'attendu. Le chiffre d'affaires est aussi meilleur que prévu, à 26 milliards de dollars, soit une croissance de 21% par rapport au deuxième trimestre de 2016. Ces deux performances n'empêchaient pas le titre de perdre plus de 3% en Bourse dans les échanges électroniques qui suivent la clôture à New York, à 950 dollars vers 21h10 GMT (23h10 en France).

Les "clics" sur des publicités, qui génèrent pour Google d'importants bénéfices, ont progressé de 52% sur un an mais le coût moyen d'un clic pour un publicitaire a toutefois baissé de 23%. La filiale Google apporte l'essentiel des revenus d'Alphabet, avec un bénéfice d'exploitation de 7,8 milliards de dollars, contre près de 7 milliards au deuxième trimestre 2016, et un chiffre d'affaires de 25,8 milliards de dollars, en hausse de 21% par rapport aux 21,3 milliards de l'an dernier.

Les paris futuristes d'Alphabet (investissements dans la santé, les voitures autonomes, l'internet par montgolfière...) ont quant à eux généré un chiffre d'affaires de 248 millions (contre 185 l'an dernier) mais enregistré une perte opérationnelle de 772 millions, un peu réduite par rapport à l'an dernier (855 millions).

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 25/07/2017 à 19:58
Signaler
L'amende à 2,4 Mds € pour entorse à la concurrence c'est très bien. Mais quand verra-t-on émerger un champion européen dans le numérique ? Cette phase pionnière de la révolution digitale est un pillage en règle (Uber, AirBnB, booking, Google,...) de...

à écrit le 25/07/2017 à 17:14
Signaler
Mais mais moi qui croyais les saillies du docte citoyen frustré, je pensais que l'UE était vendue à la finance mondiale ?!

à écrit le 25/07/2017 à 15:35
Signaler
D'après ce que j'ai compris, l'amende est "exécutoire" (pourquoi ?) mais il y appel. Cordialement

à écrit le 25/07/2017 à 9:25
Signaler
he oui l'europe commence a faire comme uncle sam en toute impartialite elle colle des amendes aux entreprises etrangeres pour remplir les caisses sans faire trop de vagues

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.