Semaine de 4 jours, salaire modulable, réunion sans tabou : Yumens explore l'innovation managériale

Filiale phare de MV Group, la société de conseil en stratégie digitale Yumens applique une politique sociale orientée vers le bien-être et l’autonomie des collaborateurs. Le nouveau siège du groupe à Rennes concrétise le pilier social de la RSE. Cette stratégie doit déboucher sur une transformation en entreprise à mission et le lancement cette année d’une fondation favorisant l’éducation.

5 mn

Visant à rendre « l'expérience exceptionnelle pour les collaborateurs et les clients », le projet social Dream Denmark se concrétise de manière atypique dans la conception du nouveau siège rennais du groupe.
Visant à rendre « l'expérience exceptionnelle pour les collaborateurs et les clients », le projet social "Dream Denmark" se concrétise de manière atypique dans la conception du nouveau siège rennais du groupe. (Crédits : MV Group)

« Performance, progrès, plaisir » : c'est sur ces trois valeurs que Yumens, ex-Mediaveille et marque phare du webmarketing au sein du groupe MV Group, a développé sa stratégie d'entreprise et sa politique RSE. Depuis le rachat il y a dix ans de l'entreprise rennaise, son président Olivier Méril s'applique à améliorer la qualité de vie au travail des 180 collaborateurs.

« L'entreprise est le reflet de ce que sont le patron et l'encadrement. Dans une entreprise de services fondée sur les prestations humaines, le premier client sont les collaborateurs. Je ne parle pas de ressources humaines, mais de capital humain. La ressource s'épuise, le capital humain lui se développe et fait grandir les collaborateurs. En construisant une entreprise où il fait bon vivre, pour les salariés et le dirigeant, le climat de travail est apaisé. On se dit les choses, y compris sur les rémunérations, on s'écoute, on explique la stratégie à tous. C'est du pilotage de bon sens », estime l'entrepreneur.

Pas d'entretiens individuels et horaires souples

Concrètement, son management de proximité s'appuie sur la « confiance réciproque », l'attention aux points de crispation et s'est traduit par la création d'un poste de « happiness manager », sorte de responsable des conditions de travail.

Progressivement, l'entreprise a mis en place des réunions régulières et sans tabou entre le patron et ses collaborateurs et des équipes composées d'un manager pour huit salariés. « Contrairement au format d'entretiens individuels imposé par un code du travail qui date de l'après-guerre », les entretiens de progression sont personnalisés et les horaires souples.

Les salariés disposent des mêmes écrans au bureau et chez eux pour le télétravail, la semaine de quatre jours est payée au niveau des 35 heures et un salarié, dans l'entreprise depuis plus de quatre ans, peut regrouper ses RTT, congés sans solde afin de mener un projet personnel sur deux ans. Le rachat de RTT entre salariés est également possible.

« Le collaborateur qui s'éloigne un temps est assuré de retrouver sa place dans l'entreprise à son retour. Cette politique de responsabilisation permet de donner un statut à part à l'entreprise, d'attirer des profils jeunes et des clients en quête de sens », remarque Olivier Méril.

Le dirigeant, qui vante l'anticipation et l'agilité de cette organisation, peut faire figure de patron « cool » mais, en échange de l'autonomie, il impose un cadre bien délimité, sans perdre de vue la performance économique.

Avec 30 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021, Yumens génère l'essentiel des revenus annuels du groupe qui affichait en fin d'année un résultat de 52 millions d'euros, en hausse de 30%.

L'esprit Yumens progressivement étendu aux filiales

Au fur et à mesure des rachats d'entreprises ou des créations d'activité, la politique expérimentée chez Yumens est progressivement étendue aux collaborateurs des sept autres filiales (KPI Advance, GoodBuy Media, Winbound, Tribu, Graphisweet...) composant MV Group. À eux d'être en accord avec la démarche.

« Les salaires sont indexés sur la production, certains peuvent même obtenir quatre augmentations sur une année. Le fonctionnement général doit être accepté et respecté dans ses contraintes par tous. Si cela ne convient pas, tout collaborateur peut partir. On ne sera pas fâché ! » lâche le patron.

Avec ses 42 expertises complémentaires, MV Group, qui rassemble 320 personnes à Rennes, à Paris, Nantes, Lyon ou encore Lille, accompagne le développement digital omnicanal des PME et des ETI françaises (Crédit Agricole, IKKS, Picard, Truffaut, SFR Business...). Il compte recruter 150 personnes en 2022.

Les candidats ne manquent pas : l'an passé, le turnover a été divisé par deux à 9% et le nombre de CV reçus a grimpé de presque 60%, passant de 7.500 en 2020 à 12.000.

Crèche et salle de sport

Sur la partie sociale, cette stratégie RSE est formalisée depuis le 1er janvier, par le projet intitulé « Dream Denmark », tiré d'un voyage d'étude mené au Danemark au printemps 2019 sur le thème de l'innovation managériale.

Visant à rendre « l'expérience exceptionnelle pour les collaborateurs et les clients », ce projet se concrétise de manière atypique dans la conception du nouveau siège que les 200 salariés rennais du groupe ont intégré en juin dernier.

Construit dans le quartier du numérique, au sein du Digital Park et de l'éco-quartier Via Silva, ce bâtiment de 5.500 m2, flambant neuf, ultra-moderne et respectueux de l'environnement, se distingue par une accessibilité optimale aux transports (métro, bus, rocade) et aux pistes cyclables.

De multiples services dont une crèche, des salles de sport, de jeux et de bien-être (coiffeur, onglerie, masseur...), ainsi qu'un service de restauration zéro déchet grâce à des frigos intelligents offrent aux collaborateurs un environnement confortable.

Les salariés disposent de cabines pour s'isoler et téléphoner, d'un plateau vidéo, de deux amphithéâtres pour la multidiffusion. Un roof top accueille un bar extérieur pour des soirées conviviales.

« On s'est inspiré du Danemark sur la tonalité. On a pris du blanc, du noir, du bois, des plantes, on assure un espace 1m50 entre les bureaux, une belle hauteur de plafond pour privilégier la luminosité et de la musique détente dans les parties communes », détaille Olivier Méril.

Entreprise à mission green et solidaire

Au sein de ces locaux, des points de collecte des déchets sont à disposition pour favoriser le tri sélectif ainsi que le recyclage du papier, des ampoules, des appareils électroniques, des plastiques ou des objets.

Ce siège abrite aussi 301, l'école des métiers du digital co-fondée avec les entreprises rennaises Klaxoon et HelloWork, ainsi que l'école digitale de la deuxième chance.

Cette initiative, qui a permis à 50 collaborateurs de devenir éducateurs, a formé une centaine de personnes en difficulté avec un taux d'employabilité de 95%.

Depuis l'été dernier, Yumens et MV Group travaillent sur leur transformation en entreprise à mission, avec une préoccupation forte sur la responsabilité environnementale et solidaire.

C'est dans cette optique d'inclusion, qu'Olivier Méril ouvrira à l'été 2022 une fondation dotée de 250.000 euros. Elle compte aider les associations à favoriser l'éducation et à lutter contre la fracture numérique.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 35
à écrit le 18/01/2022 à 11:43
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 11:41
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 11:28
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 11:24
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 11:23
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 10:56
Signaler
Toujours avec le principe de vouloir apparemment faire mieux avec moins, pour générer plus de cash!

à écrit le 18/01/2022 à 9:14
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:50
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:49
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:49
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:48
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:47
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:47
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:45
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:39
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 18/01/2022 à 8:39
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 18:01
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:59
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:27
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:26
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:24
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:19
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:19
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:15
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:13
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:11
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:11
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:10
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:10
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:10
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:09
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:09
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:08
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:06
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

à écrit le 17/01/2022 à 17:06
Signaler
Ce qui est bien avec le Blasé c'est qu'il n'évolue jamais (et il ne le cherche pas d'ailleurs... ) si au moins il y a avait de la matière dans ses commentaires cela pourrait amener à débattre, à s'enrichir et évoluer là aussi. Non le beauf dans sa sp...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.