Jeux vidéo : la Chine devient le premier marché mondial

 |   |  363  mots
D'ici 2020, le smartphone devrait permettre de générer 51% du chiffre d'affaires mondial, contre 38% en 2016.
D'ici 2020, le smartphone devrait permettre de générer 51% du chiffre d'affaires mondial, contre 38% en 2016. (Crédits : REUTERS/Thomas Peter)
L'industrie du jeux vidéo a généré 101 milliards de dollars en 2016, boostée par la consommation chinoise. La deuxième économie mondiale est devenue le numéro un dans ce secteur avec 600 millions de joueurs et 24,6 milliards de dollars générés.

Un record. L'industrie des jeux vidéo a rapporté 101 milliards de dollars dans le monde en 2016. Elle devrait grimper jusqu'à 129 milliards de dollars d'ici 2020, selon une étude publiée jeudi par le fonds d'investissements britannique Atomico. A titre de comparaison, le cinéma a généré seulement 38,6 milliards de dollars dans le monde, selon la Motion Picture Association of America.

Pour la première fois, la Chine peut se targuer d'être le premier marché mondial à deux titres : la deuxième économie mondiale possède le plus grand nombre de joueurs - 600 millions - et a généré 24,6 milliards de dollars, devant les Etats-Unis (24,1 milliards) et l'Europe (20,3 milliards).

Fidèle à sa réputation, le géant chinois est un marché difficile à percer pour les entreprises étrangères. Et les studios de jeux vidéo n'échappent pas à la règle. Les jeux vidéo disponibles sur l'App Store, la plateforme de téléchargements d'applications pour le système iOS d'Apple, ont généré 5,5 milliards de dollars en Chine. Parmi ces dépenses, 93% ont été consacrées à des jeux développés à Pékin. Aux États-Unis, seulement 56% des dépenses faites par les joueurs américains l'ont été pour des jeux créés localement, et ce pourcentage tombe à 36% en Europe.

| Lire Chine : les entreprises européennes se disent discriminées

Le mobile "démocratise" le jeu vidéo

Pour pénétrer le marché chinois avec succès, "vous devez probablement avoir un partenaire local pour localiser le jeu dans le pays - plus que la langue", note dans le rapport Teemu Huuhtanen, PDG de Next Games, société éditrice de jeux vidéo comme The Walking Dead. "Je ne dis pas que cela ne fonctionnera pas si vous ne le faites pas, mais je pense que cela est peu probable", en raison du "marché spécifique" que représente la Chine.

L'étude note aussi la croissance impressionnante du mobile, qui "démocratise" les jeux vidéo. Le nombre de joueurs dans le monde a passé la barre des 2 milliards l'année dernière. D'ici 2020, le smartphone devrait permettre de générer 51% du chiffre d'affaires mondial, contre 38% en 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :