TF1 reste confiant sur le Mondial

 |   |  285  mots
(Crédits : Reuters)
Le scénario d'une élimination précoce des Bleus au cours cette coupe du Monde de football a été anticipé. Nonce Paolini, le patron de TF1 ne craint pas de manque à gagner publicitaire.

Dans un entretien au quotidien "Parisien/Aujourd'hui en France", le PDG de TF1, Nonce Paolini, se veut rassurant. Il affirme que le Mondial s'annonce "positif" pour la chaîne "quoi qu'il advienne des Bleus."

"Depuis le début du Mondial, nous réalisons de très belles audiences et, quoi qu'il advienne des Bleus, la compétition s'annonce positive pour TF1", assure le dirigeant.

L'élimination de l'équipe de France ne représenterait pas un manque à gagner publicitaire, ajoute-t-il. "Ce qui était important pour nous, c'est que l'équipe de France se qualifie pour le Mondial. Son absence en 8e de finale nous priverait d'un surplus de recettes mais nous avons prévu ce scénario", poursuit-il.

Autrement dit, la chaîne a déjà anticipé dans ses comptes la défaite précoce de la France en adressant aux annonceurs dès le mois de février dernier une brochure avec des tarifs publicitaires évoluant en fonction de la présence ou non des Bleus à partir des huitièmes de finale.

L'exclusivité des droits du Mondial a initialement coûté 120 millions d'euros à TF1. Elle avait finalement rétrocédé 37 des 64 matchs à France Télévisions et Canal+ réduisant sa facture à 87 millions d'euros. TF1 diffuse les matches des Bleus au premier tour et tous les matches en soirée à partir des huitièmes de finale.

Mais les investisseurs ne partagent guère le discours rassurant du patron. Ce lundi à mi-séance, l'action TF1progresse de 0,45% à 12,38 euros dans un marché nettement positif. Vendredi, au lendemain de la défaite des Bleus contre le Mexique (0-2), l'action avait terminé dans le rouge (-0,84%) alors que la Bourse parisienne signait une séance dans le vert.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :