Les ventes de livres numériques ont triplé de volume aux Etats-Unis

 |   |  253  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les ventes de livres numériques aux Etats-Unis devrait s'approcher du milliard de dollars cette année soit une consommation triplée par rapport à l'an dernier, rapporte l'institut Forrester. Percée également remarquée des liseuses.

1 milliard de dollars, c'est le seuil symbolique que les ventes de livres numériques devraient frôler aux Etats-Unis cette année. 966 millions de dollars précisément, indique ce mardi le cabinet d'études Forrester Research. Mais au-delà de ce chiffre, c'est la progression de ce mode de consommation qui est intéressante. Le cabinet rapporte en effet que ces ventes ont été multipliées par trois par rapport à 2009. Et le bond devrait être du même ordre d'ici 2015.

S'agissant des supports de lecture pour ces livres numériques, Forrester constate que l'ordinateur arrive en tête (35%) suivi de très près par Kindle, la liseuse d'Amazon. Et ni l'iPhone ni l'iPad d'Apple ne sont encore parvenus à croquer la part du Kindle.

Mais la proportion d'Américains qui lisent des livres numériques -de 7%- laisse présager une forte marge de progression de l'édition numérique et de ses protagonistes.

Les liseuses devraient profiter encore de cette appétance avec un taux de pénétration maximum attendu l'année prochaine (61%). en profiteront dont devrait profiter également les liseuses. D'ailleurs, leur taux de pénétration devrait atteindre les 61% en 2011. "Mais à partir de l'an prochain viendront plus de gens sur le marché, pour qui une tablette informatique suffira pour lire un livre de temps en temps: les liseuses, aussi bon marché soient-elles, ne les intéresseront pas s'ils peuvent avoir un appareil qui leur permette aussi de vérifier leurs courriels ou accéder à des applications", explique le document.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :