Les chaînes TV misent gros sur les noces de Kate et William

 |  | 610 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters
TF1, M6 et France Télévisions ont prévu des dispositifs importants toute la semaine en amont du mariage royal. La BBC a donné gratuitement aux chaînes l'accès aux images. Pour entretenir le suspense, Buckingham conserve le mystère sur certains détails, comme la robe de Kate ou le lieu du voyage de noces.

Toutes les chaînes de télévision sont d'accord : le mariage royal de Kate et William vendredi prochain est un événement incontournable. TF1, France Télévisions et M6 ont déployé des dispositifs d'envergure pour suivre la cérémonie qui durera de 10 heures 30 à 15 heures. Même si c'est en semaine, « il y a un enjeu d'audience. Entre 5 et 15 millions de personnes - un public surtout composé de ménagères - sont derrière leur poste entre 12 heures et 14 heures », indique Philippe Bailly, à la tête de NPA Conseil.

Problème pour les chaînes : faire la différence alors que la BBC, partenaire officiel de Buckingham Palace, donne accès gratuitement à l'intégralité du signal et que Clarence House tient à tout maîtriser. « Le palais a souhaité que tout soit disponible pour tout le monde et qu'il n'y ait aucune exclusivité », indique Marion Mertens, rédactrice en chef adjointe de « Paris Match ». L'hebdomadaire, qui se serait éventuellement allié à d'autres publications étrangères, a proposé - en vain - un rendez-vous photo et un entretien exclusif à Buckingham. « Paris Match » espère vendre 1 million d'exemplaires à cette occasion, contre plus de 600.000 en moyenne.

TF1 dépêche à Londres 30 personnes et 10 caméras. « Nous avons 8 journalistes in situ. Quant à moi, je serai en plateau à Paris, car la BBC a préempté les meilleures places et c'est plus pratique pour faire venir des invités », indique le présentateur de l'événement, Jean-Claude Narcy, dont c'est la septième noce à l'antenne. Présentée comme exclusive, l'interview de Kate et William, diffusée ce week-end dans 50 minutes Inside a été réalisée par le journaliste Ton Bradby à l'issue des fiançailles en novembre dernier et retransmise sur ITV. Depuis, l'entretien, dont des passages sont passés sur les écrans français, était disponible sur Internet.

Concurrence sur Internet

En face, M6 va diffuser toute la semaine téléfilms et émissions consacrées au couple royal ou au mariage en général. « Nous en faisons un feuilleton. En tant que chaîne généraliste, nous avons vocation à être présent, même si nous sommes 'challenger' », indique Vincent Régnier, directeur de l'information de M6. La chaîne n'est pas une habituée des grands évenements. « Les obsèques de Michael Jackson avaient correctement marché », admet Vincent Régnier. M6, qui grâce à son actionnaire RTL Group ne dépense que 50.000 euros pour son dispositif de 5 journalistes à Londres, affrontera aussi le duo Marie Drucker/Stéphane Bern sur France Télévisions.

En attendant, la famille royale entretient le suspense sur un certain nombre de sujets. Quelle robe choisira Kate? "Trois couturiers, Alexander McQueen, Sophie Cranston et Alice Temperley seraient en lisse. Mais cela peut très bien être un quatrième", indique Jean-Claude Narcy, qui a invité en plateau Olivier Lapidus, pour l'aider à décrypter le choix final de la mariée. On ne sait pas non plus quel costume portera William, et donc quelle fonction il priviligiera. Autre interrogation, le lieu du voyage du noce. "Un grand nombre d'endroits circulent, des Seychelles au Keynia, en passant par l'Ile Moustique...", précise l'animateur.

A l'heure de la fragmentation des audiences, les chaînes vont devoir rivaliser d'imagination pour faire venir le public. Car, un autre concurrent attend les chaînes : Internet. YouTube (Google) et Dailymotion retransmettent en direct le mariage royal. "Nous avons un accord de partenariat avec Buckingham depuis 2007", indique la porte-parole de Google. Ainsi, l'allocution de la Reine le 25 décembre est-elle retransmise sur YouTube. De son côté, Dailymotion a conclu un accord de partenariat avec France 24, et commercialise de l'espace publicitaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2011 à 19:20 :
Faut-il donc que peuple soit ""bête"" pour donner une grande importance au mariage de 2 humains (parmi des millions d'autres !) . Un prince (qu'a-t-il de plus qu'un autre homme ?) va épouser une roturière (qu'a-t-elle de + ou de - qu'une autre femme ?) .
Question : A quand leur divorce ??? ce serait , je pense , la bonne question !!!
a écrit le 27/04/2011 à 10:30 :
c'est ça le travail de journaliste maintenant, quand il s'agit de frivolité, on a tous les détails et aboutissants? Quand il s'agit d'expliquer des problèmes macroeconomique ou soulever les problèmes de corruption, y'a plus personne!!
a écrit le 27/04/2011 à 10:20 :
Merci de demander à vos journalistes de veiller à leur orthographe :
- "Trois couturiers, Alexander McQueen, Sophie Cranston et Alice Temperley seraient en lisse". Il convient d'écrire "lice" (le champ clos sur lequel se déroulait autrefois les tournois, et par extension le lieu d'une compétition) et non "lisse" (le contraire de rugueux);
- "Un grand nombre d'endroits circulent, des Seychelles au Keynia, en passant par l'Ile Moustique...". Il serait plus approprié d'écrire "circule" au singulier, car c'est le nombre qui circule et non les endroits, et "Keynia" s'écrit en fait Kenya.
Cordialement,
Luc 007
Réponse de le 27/04/2011 à 19:26 :
Mr 007 , vous leur en demandez trop ;ils doivent tellement faire attention au contenu que , pour le reste .... comme dit la chanson .....
a écrit le 27/04/2011 à 6:56 :
Comme le disait Mr Le Lay il faut rendre disponible du cerveau humain. Mais bon libre à chacun de regarder ce qu'il veut

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :