TNT : TF1 et M6 obtiennent satisfaction... quelques jours trop tard

 |   |  437  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le président du CSA Michel Boyon recommande d'utiliser une nouvelle norme pour la diffusion de la TNT, le DVB-T2, et de supprimer les chaînes bonus par la loi.

Michel Boyon, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), a rendu public lundi son rapport sur la TNT. Sans grande surprise, il a tranché en faveur de TF1 et M6, au détriment de Canal Plus, NRJ et NextRadioTV. La principale proposition du rapport est de changer la norme de diffusion des chaînes TNT, pour passer au DVB-T2. Cette norme ne serait pas appliquée aux chaînes actuelles, mais uniquement aux chaînes à venir. Cela renvoie donc à 2013 au mieux la naissance de toute nouvelle chaîne. En effet, de l'aveu même de Michel Boyon, les récepteurs DVB-T2 ne seront pas disponibles avant «12 à 18 mois». Puis, une fois qu'ils seront en vente, il faudra encore que les Français s'équipent, ce qui prendra encore du temps. A moins que les nouvelles chaînes prennent le risque de se lancer avec très peu de spectateurs, mais ce serait ruineux.

Le principal objectif de cette proposition est de geler le nombre de chaînes TNT, et par là, de ne pas accroître la concurrence dont souffrent TF1 et M6. «Je ne suis pas pour la multiplication débridée des chaînes gratuites», a admis Michel Boyon. Mais il a avancé d'autres prétextes. D'abord, le DVB-T2 est «inéluctable» et permettra de diffuser un tiers de chaînes en plus. Certes, il n'y aura au départ aucun spectateur en diffusion terrestre, mais les nouvelles chaînes pourront dans l'intervalle être reçues par câble, satellite et ADSL, soit 45% des foyers.

Une loi pour abroger les chaînes bonus

L'autre proposition du rapport Boyon est d'enterrer les trois chaînes bonus dont devaient bénéficier TF1, M6 et Canal Plus, en compensation de l'arrêt de l'analogique. Si, comme c'est quasi-certain, la Commission européenne envoie fin septembre un «avis motivé» jugeant ces chaînes illégales, alors Michel Boyon propose de faire voter «sans attendre une loi qui abroge les chaînes bonus». Un retournement total, car jusqu'en février, gouvernement comme CSA disaient vouloir défendre jusqu'au bout la légalité des chaînes bonus... Mais, juste après, Canal annonçait sa volonté d'utiliser son canal bonus pour une chaîne en clair. Dès lors, TF1 et M6 sont devenus des opposants aux chaînes bonus et ont convaincu les pouvoirs publics.

Las! Jeudi dernier, Canal a trouvé un autre moyen de débarquer dans la TV gratuite en rachetant les chaînes de Bolloré. La question des chaînes bonus est devenue secondaire pour Canal. Mais TF1 et M6 pourraient y être à nouveau favorables...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2011 à 5:58 :
Et si on attendait le DVB-T3 qui ne manquera pas de sortir quelques mois après notre déploiement du DVB-T2 ? On pourrait même attendre le DVB-T4, ou T5 d'ailleurs :-)
a écrit le 13/09/2011 à 5:55 :
On continue dans le grand n'importe quoi... Serait-il possible a cette bande de parasites censés nous représenter de demander d?arrêter de changer d'avis comme de chemise ? Il ne comprennent strictement rien aux sujets qu'ils ont a traiter, et nous expliquent la vie. Qui plus est, aucun secteur de notre économie n'en profitera, puisqu'on achète du téléviseur coréen, pour diffuser du programme miteux US, au travers de réseaux radio chinois déployés par un TDF possédé par des fonds américains... Ils se foutent de nous, ca les amuse... et la fête continue au château...
Réponse de le 13/09/2011 à 10:29 :
J'aime mieux regarder de l'américain que du francais...quitte a voir des femmes nues a la télé...au temps que ce ne soit pas les laidrons de secret story...
a écrit le 12/09/2011 à 19:29 :
TF1 a trouvé son porte parole au CSA, car la conclusion de M Boyon dans son rapport laisse entendre qu'il y a pénurie de fréquences pour satisfaire les nouveaux entrants.
Or dans la partie technique de ce rapport il est précisé que le nombre de multiplex national est de 8 avec une couverture de 95% du territoire dont 6 déjà utilisés pour les chaines TNT actuelles. Donc il est possible de lancer sur le multiplex R7 10 nouvelles chaines standards que la majorité des TV peuvent capter dès aujourd'hui et lancer en 2013 le multiplex R8 dans la nouvelles norme en DVB-T2 pour 4 chaines HD supplémentaires. Enfin il reste 3 autres multiplex avec un taux de couverture de 85% soit au choix 30 chaines mpeg4 disponibles immédiatement ou 12 chaines HD disponibles en DVB T2 en 2013. A vous de conclure si il y a encore de la place ou non !
a écrit le 12/09/2011 à 19:23 :
TF1 a trouvé son porte parole au CSA, car la conclusion de M Boyon dans son rapport laisse entendre qu'il y a pénurie de fréquences pour satisfaire les nouveaux entrants.
Or dans la partie technique de ce rapport il est précisé que le nombre de multiplex national est de 8 avec une couverture de 95% du territoire dont 6 déjà utilisés pour les chaines TNT actuelles. Donc il est possible de lancer sur le multiplex R7 10 nouvelles chaines standards que la majorité des TV peuvent capter dès aujourd'hui et lancer en 2013 le multiplex R8 dans la nouvelles norme en DVB-T2 pour 4 chaines HD supplémentaires. Enfin il reste 3 autres multiplex avec un taux de couverture de 85% soit au choix 30 chaines mpeg4 disponibles immédiatement ou 12 chaines HD disponibles en DVB T2 en 2013. A vous de conclure si il y a encore de la place ou non !
a écrit le 12/09/2011 à 18:54 :
on s'en fout d'avoir 1/3 de chaines minables en plus qui rediffusent toutes les meme émission feuilletons film etc...

Monsieur Boyon va t il nous payer une nouvelle tele avec son salaire car rebrancher un decodeur donc avoir 2 telecommande quand on vient de changer la télé et s'etre debarrase du decodeur ca fout les boulles on n'est pas les vaches a lait de leurs lubies.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :